Mot du Maire en introduction du Conseil Municipal du 28 février 2018

Nous sommes réunis ce soir pour le deuxième conseil municipal de l’année, après celui que nous avons consacré il y a un peu moins d’un mois au Débat d’Orientations Budgétaires. C’est un conseil municipal important puisque nous allons voter ce soir le budget 2018 qui ancre le développement de notre Ville.

Je souhaite revenir rapidement sur les principaux évènements qui ont marqué notre commune depuis le 31 janvier dernier.

I) Au niveau du personnel

Depuis le début du mois, nous avons une nouvelle directrice des services techniques. Il s’agit de Madame Bénédicte Saussac. Les services techniques regroupent désormais les services urbanisme, marchés publics, ainsi que le centre technique municipal. Madame Saussac est motivée. Elle impulse une nouvelle dynamique à ces équipes. Nous lui souhaitons la bienvenue.

II) Les inondations et notre commune reconnue en état de catastrophe naturelle

Notre Ville – et tout particulièrement le quartier des Cités et ses habitants, ainsi que le stade et notre camping – ont fait face à une montée importante de l’Yonne et de l’Armançon du 15 janvier au 5 février. Nous avons tenu informé les habitants par nos réseaux sociaux et les panneaux lumineux ; des courriers ont été mis dans les boites aux lettres et nos équipes techniques ont effectué des passages.

Nous avons demandé aux habitants concernés de remplir un questionnaire au sujet des dégâts subis afin de pouvoir étayer notre demande de reconnaissance en catastrophe naturelle auprès des services de l’Etat. Celle-ci a été adressée la semaine 5. Le 15 février, nous avons été avertis dans le journal officiel de l’arrêté du 14 février 2018 portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Migennes et 15 autres communes de l’Yonne.

Comme me l’a indiqué Monsieur le Préfet par courrier daté du 16 février : « les précipitations survenues du 15 janvier au 5 février 2018 présentent une durée de retour supérieure de 10 ans, supérieure au seuil minimum requis. Pour rappel, la réglementation prévoit que l’intensité anormale de l’agent naturel est avérée lorsque l’occurrence statistique du phénomène est supérieure ou égale à 10 ans » ;

Cette reconnaissance en catastrophe naturelle est une très bonne nouvelle pour les Migennois sinistrés. Ils disposaient de 10 jours à compter de la date de l’arrêté ministériel pour déposer un estimatif des dégâts auprès de leur société d’assurance.

III) La fermeture annoncée d’une classe à l’école maternelle Anne Franck

J’ai adressé le 6 février un courrier à l’inspectrice d’académie pour lui signifier notre opposition à la fermeture de cette classe et notre soutien aux enseignantes qui s’étaient mises en grève. Je n’ai pour l’instant pas reçu de réponse.
Fermer des classes en zone rurale pour en ouvrir d’autres moins chargées dans les ZEP, c’est inacceptable alors que l’éducation est présentée comme une priorité du gouvernement.

IV) Point économie – commerce – centre-bourg

J’ai adressé le 6 février un courrier au Président Directeur Général de Carrefour, Alexandre Bompard pour lui demander ce qui est prévu dans l’avenir pour le carrefour contact marché de Migennes et celui de ses sept salariés. Je lui ai dit que nous étions prêts à travailler avec ses équipes pour retrouver un repreneur le plus rapidement possible, et surtout suivre l’évolution de la situation au sein groupe Carrefour.

Autre mauvaise nouvelle : le Directeur régional des Agences de l’Yonne et la Nièvre de la Société Générale est venue vendredi 23 février m’annoncer la fermeture de l’agence de Migennes située 68 avenue Jean Jaurès le 26 mai 2018. Je lui ai dit mon opposition à cette fermeture et au regroupement avec l’agence de Joigny. Je lui ai dit que je vous informerai ce soir, ainsi que la presse et l’ensemble de Migennois de la décision de cette banque. Afin que chacun puisse tirer les conséquence adéquates pour continuer d’accéder à Migennes à des services bancaire de proximité. Je lui ai écrit après son départ un courrier pour lui demander que ce groupe bancaire revoit sa position et maintienne ses activités pour le bien de notre centre-bourg. Sinon, j’invite les Migennois à changer de banque. Ce choix est scandaleux et inacceptable !

Je sais que certains parmi nous utilisent ces décisions négatives prises au niveau national pour faire de la politique politicienne et en retirer un bénéfice politique au niveau local. Franchement, faire des pétitions, faire des manifestations, être de toutes les luttes, c’est une chose, mais agir concrètement pour trouver des solutions, c’est plus dur. C’est cette voie que nous choisissons pour le bien des habitants.

Concernant la fermeture passée de Monsieur Bricolage, nous travaillons ainsi actuellement avec un promoteur pour l’implantation de l’enseigne WELDOM. C’est un contact sérieux.

Autre information : nous avons accueilli le 1er février en direct du marché couvert une émission de France Bleu Auxerre pour parler de la redynamisation commerciale de notre Ville.

Le commerce en test, situé 59 avenue Roger Salengro, a été inauguré le 16 février, en présence des partenaires ayant participé à ce projet. Nous accueillons ainsi une nouvelle enseigne de vêtements dans notre commune, appelée « Allure ».

Le 21 février, j’ai participé à l’inauguration du salon de coiffure Yseal avenue Roger Salengro, qui a réouvert après d’importants travaux. Des travaux menés par une enseigne nationale en raison de notre action volontariste pour soutenir le commerce.

Deux totems ont été installés pour valoriser nos commerces et nos équipements ont été installés aux Cités de l’Armançon : le premier au niveau du rond pont Guy Moquet et le deuxième vers les entrepôts frigorifiques. Ils s’ajoutent aux trois autres déjà mis en place à la fin de l’année dernière.

Centre-Bourg : la tranche ferme est arrivée à son terme (il reste quelques détails à finir). Des actions et projets ont été hiérarchisés pour établir une feuille de route à court terme (2019-2020) et à moyen et long terme.

V) Deux actions du contrat local d’accompagnement à la scolarité pour favoriser la réussite des jeunes migennois.

Du 12 au 16 février se sont déroulées avec succès deux actions du CLAS : « revise ton brevet » et « cahier de vacances ». Ce sont deux actions volontaristes de la commune. Elles s’inscrivent dans le cadre du contrat de Ville.

VI) Au niveau du contrat de Ville

L’appel à projets pour 2018 a pris fin le 31 décembre 2017. 30 dossiers ont été reçus de la part d’associations et de services municipaux. Plusieurs réunions ont eu lieu pour présenter les dossiers et désigner les actions éligibles : un Comité Technique avec les partenaires financiers le 7/02 et une Commission municipale le 13/02. Le Comité de Pilotage doit avoir lieu le 27 mars pour que soient prises avec nos partenaires des décisions en matière de financement des actions.

VII) Autre sujet : notre commune fait face à une forte augmentation des demandes de cartes nationales d’identité et des passeports

Migennes fait partie depuis 2008 des 15 communes de l’Yonne qui participent à la délivrance des passeports, au moyen d’un dispositif de recueil installé en Mairie et mis à disposition par l’Agence Nationale des Titres Sécurisés. Celui-ci permet de recueillir et d’enregistrer de manière sécurisée les empreintes digitales du demandeur. Ce mode opératoire a été étendu par le gouvernement en 2017 au traitement des cartes nationales d’identité. Avec pour conséquence pour notre commune, une hausse des demandeurs non-résidents, une augmentation des flux d’usagers, ainsi que des volumes de demandes à traiter.
En 2017 : 750 passeports ont été délivrés et environ plus de 1 000 cartes nationales d’identité. Malgré l’augmentation de 3 500 euros environ de la dotation spécifique mise en place (elle passe de 5030 euros à 8580 euros par an), c’est une nouvelle charge importante pour notre commune et les agents du service en charge de l’état civil.

Une nouvelle organisation du service a donc été décidée.

Depuis le 26 février, les demandes de cartes nationales d’identité et de passeports se font uniquement sur les rendez-vous :
-les lundis, jeudis et samedis : de 9h à 11h
-les mardis et vendredis : de 13h30 à 16h30
-et les mercredis : de 9h à 11h (c’est la nouveauté) et de 13h30 à 16h30

Le retrait des cartes nationales d’identité et des passeports se font sans rendez-vous les jours et horaires suivants :
– Du lundi au vendredi : de 9h à 11h30 et de 13h30 à 17h30 (sauf le mardi)
– Le samedi matin de 9h à 11h30

La priorité sera donnée aux habitants de Migennes les mercredis et samedis. Et c’est bien normal !

VIII) Travaux en cours

Villa Chantoiseau
Les parois en béton blanc de la nouvelle salle sont totalement coulées. La restauration de la toiture est bientôt terminée et la réhabilitation intérieure de la Villa est en cours.

Cimetière
L’abri du nouveau cimetière est en cours de construction. La pose de la toiture est sur le point d’être réalisée. L’enduit sur les murs est en cours mais stoppé par le froid.
Pose des cavurnes en cours, les ossuaires, columbarium et zone de recueillement seront réalisés prochainement. Une remise en état de l’ancien cimetière sera prévue à la suite de ces travaux. Ouverture prévue au plus tard le 5 mai.

Ancien lycée Blaise Pascal : L’ensemble des démolitions à l’intérieur des bâtiments de l’ancien lycée (grande salle, ensemble des classes et cantine) est quasiment terminé. La mise en peinture a été réalisée à 50 %, l’électricité et la plomberie à 40 %. L’ensemble de la voirie a été réalisé à 50 %. Les plaquistes vont commencer la réfection des plafonds.
Les arbres ont été coupés.

Espace Coworking : les travaux de rénovation des appartements au-dessus de l’espace coworking se poursuivent.

Eglise Saint Pancrace : l’inauguration de l’église est prévue le 28 avril 2018.

Camping
Avant ouverture le 30 mars, il sera nécessaire de procéder à la première tonte. Il est à prévoir la création d’accès pour véhicule et stationnement devant quelques mobil-homes. Il est également prévu la démolition de 3 terrasses de mobil-homes et la réalisation de dalle béton.

IX) Le futur sentier botanique au Parc du Préblin avance grâce à l’action des des Romarins de l’Yonne. Les élèves des écoles et des centres de loisirs ont aidés les bénévoles des Romarins ces dernières semaines afin de planter des bulbes. Ils étaient encadrés et aidés par les agents du centre technique municipal. Bravo aux enfants, aux bénévoles et agents municipaux !

X)Fin de l’exposition de Jean-Luc Guérin et de Canal Satellite.

Pascal Ferrasse, de l’association, a eu la gentillesse de me transmettre le livre de l’exposition de Jean-Luc GUERIN. Je l’ai remercié, en saluant le travail et de son association et la qualité du travail photographique effectué par l’artiste lors de sa résidence dans notre commune et aux alentours. Les 19 affiches installées au format 4×3 ont rencontré un beau succès auprès des Migennois et des visiteurs. Cette action s’inscrit parfaitement dans le cadre du processus de revitalisation porté par notre commune. Elle a été aidée financièrement par notre Ville (à hauteur de 2 500 euros), le Conseil Départemental, la SNCF, VNF et la DRAC Bourgogne Franche-Comté.
Une exposition éphémère sur les façades du 20 avenue M. Berthelot va débuter le 20 mars prochain (avant la démolition de ce bâtiment par Domanys).

XI) Avènements passés et à venir à Migennes

« Ca s’est passé »

Dans le cadre de la construction nouveau centre de secours et d’incendie, la pose de la 1ère pierre de la nouvelle caserne des pompiers a eu lieu le samedi 3 février 2018. Comme j’ai pu le dire à cette occasion aux pompiers et aux personnalités présentes (et notamment ma collègue conseillère départementale, Marie Evrard), l’arlésienne n’en est enfin plus une. Ce qui compte maintenant, c’est que nos pompiers aient un centre de secours moderne et adapté à leurs missions. Ils le méritent.
La cérémonie de remise des récompenses des maisons fleuries et illuminées a eu lieu le dimanche 4 février au Cabaret l’Escale. Ce fut un beau succès. Merci à tous les participants et à l’équipe des maisons fleuries pour l’organisation.

La 14ème édition du Salon Migennes Collector a eu les 24 et 25 février 2018. Ce fut encore une fois un très beau succès grâce à la mobilisation de tous : participants, bénévoles, agents municipaux, intercommunaux, policiers municipaux, gendarmes…85 exposants, 400 cosplayeurs, 1 400 verres et 250 tee-shirts commandés…avec à la clef un nouveau record de participation : 7 427 entrées. Les visiteurs sont venus de 45 départements et de pays voisins. Il me semble que c’est l’évènement qui attire le plus de monde dans l’Yonne (à quasi égalité avec la Saint-Vincent du Chablisien). Bravo à Marc Poyet et toute son équipe de bénévoles, ainsi qu’aux acteurs, exposants et cosplayeurs, sans qui rien ne serait possible.

« C’est à venir »

Je vous invite à assister le 19 mars à 18h30 au monument aux morts à la cérémonie commémorative que nous organisons pour la fin de la guerre d’Algérie.

Autre évènement qui se déroulera le mois prochain : le festival de jazz au Cabaret de l’Escale du 20 au 25 mars.


Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>