L’action plutôt que l’idéologie et le dogmatisme !

Les élections européennes du 25 mai dernier ont été l’occasion pour beaucoup d’entre vous d’exprimer un message de sanction, d’exaspération. Message bien reçu.

Certains réalisent des calculs électoraux à partir des résultats, afin de savoir qui est arrivé en tête à gauche sur notre commune (calculs forcément erronés puisque l’offre électorale était différentes en 2009). Nous souhaitons leur dire que notre Ville mérite mieux que des combats de chapelle et qu’ils doivent comprendre la demande de changement exprimée par les Migennois le 23 mars dernier. Ces élections ne sont en aucune manière un troisième tour des élections municipales.

Loin de ces querelles politiciennes et personnelles, notre équipe se retrousse les manches pour donner un souffle nouveau à notre Ville. Conformément à nos engagements, le commerce du centre-ville et la sécurité sont déjà au cœur de notre action.

La réunion des commerçants du centre-ville s’est tenue le 27 mai dernier en Mairie, une première depuis six ans. Des réunions seront organisées pour les autres quartiers de la ville et sur des thématiques plus ciblées, comme la sécurité.

Dans un contexte difficile, avec la baisse des dotations de l’Etat (100 000 euros en moins par an) et la gestion hasardeuse de l’équipe précédente (250 000 euros de factures non payées, forte augmentation des coûts de fonctionnement en 6 ans…), nous avons dû prendre une décision réaliste pour la réforme des rythmes scolaires.

Alors que les sommes évoquées précédemment nous auraient permis d’assurer la gratuité des Ateliers Educatifs, nous sommes contraints de faire participer financièrement les familles : environ 2 euros pour un Atelier Educatif d’une heure trente, moins les aides CAF, Etat. Comparé aux coûts des autres moyens de garde, on comprend très bien que c’est un choix raisonnable, à la fois pour la commune et les familles.

Certains vous promettent la lune (tout devrait être gratuit !), en oubliant de préciser que de toute façon, c’est vous qui payerez la note avec vos impôts. Raser gratis, c’est facile, d’autant plus avec l’argent des autres. Notre décision est dictée par la raison, le réalisme. Notre responsabilité est de garantir le bien-être de nos enfants.

Face à l’idéologie, au dogmatisme, au fatalisme des sortants, nous avons fait le choix de l’Action pour l’Avenir de Migennes. Vous pouvez compter sur nous !

 

Tribune parue dans le magazine de la Ville de Migennes de juillet et août 2014


Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>