Mot du Maire en introduction du Conseil Municipal du 21 mai 2014

Afin de débuter ce Conseil Municipal par de bonnes nouvelles et une invitation à un anniversaire pour tous les Migennois : 

– Je vous annonce l’arrivé de mon nouveau Collaborateur de Cabinet, Pierre-Henri VARENNE. Il a pris ses fonctions le 2 mai. Habitant d’Auxerre, il a travaillé auparavant à l’Ambassade de France à Ankara et au Conseil Général de l’Yonne. Il est à votre écoute et à votre disposition.

– tous les Maires-Adjoint sont désormais en place et au faite de leurs délégations. Merci à eux pour leur implication dans les dossiers et leur présence aux côtés des services, services qui apprécient cet engagement.

-Pour la bonne nouvelle : la Journée de la Nature et de l’Environnement qui s’est déroulée dimanche dernier au Parc du Préblin a été un succès (malgré une forte concurrence ailleurs dans l’Yonne), avec la présence de nombreux participants : habitants, exposants, associations, élus – et du soleil. Merci à tous ceux qui se sont mobilisés pour cette réussite, et en particulier nos services sans qui rien n’aurait été possible.

Nous recevons les 20,21 et 22 juin prochain nos amis allemands de SIMMERN pour le 45ème anniversaire de notre jumelage. Le programme du week-end se trouve sur le numéro de juin de notre magazine municipal. Vous êtes tous invités à participer à ce moment festif où la convivialité et l’amitié seront les maîtres mots.

Rappel : ce dimanche 25 mai se déroulent les élections européennes. Bien que les institutions européennes paraissent éloignées pour nombre de nos administrés, je veux rappeler qu’un pourcentage important de nos lois nationales découlent de l’application de directives et règlements votés au Parlement européen (par les députés des 28 Etats Membres) . D’où l’importance de voter dimanche (il n’y a qu’un tour ! – le scrutin se fait par grande région : nous sommes dans le Grand-Est).

Autres informations, relatives à l’éducation, à ceux qui constituent l’avenir de notre commune et à leurs parents :

Si la reconstruction de l’École Marcel Pagnol ne pose aucun problème et sera bien entendu poursuivie, nous nous interrogeons sur le coût important à supporter pour les finances de notre Ville, qui subit pour 2014 une baisse importante de ses recettes, la soulte de l’assurance ayant servi à réinstaller des bâtiments provisoires et à des besoins de trésorerie.

C’est l’équipe actuelle qui subit déjà l’emprunt d’un million d’euros qui a été contracté en février dernier, sans aucune information aux membres de la commission des finances.

-La réforme des rythmes scolaires va faire l’objet de l’expérimentation du nouveau décret pour la rentrée prochaine. Cela représente pour notre commune un engagement fort en termes d’organisation, de qualité d’animation et de moyens financiers. C’est pourquoi la nouvelle équipe a réfléchi aux meilleurs moyens de mettre en place cette réforme, en tenant compte de ses choix politiques, des réflexions déjà menées et des nouvelles directives ministérielles. Les évolutions du projet actuel sont presque finalisées. Dès le début de juin, la mairie communiquera sur le sujet (avec un logo spécifique et une plaquette de présentation distribuée à tous les parents d’élèves, disponible en mairie et sur le site Internet).

Informations relatives à l’insécurité :

L’Incendie du bâtiment technique du lycée Blaise Pascal le 8 mai dernier

– Près de deux ans après l’incendie criminel du groupe scolaire Marcel Pagnol, notre commune a de nouveau été touchée par l’incendie d’un établissement scolaire.

Le 8 mai dernier, un incendie a détruit l’un des bâtiments du lycée professionnel Blaise Pascal, celui qui abritait les ateliers (avec les machines outils et autres outils utilisées par les lycéens).

Merci aux pompiers qui se sont mobilisés et qui ont permis d’éviter que les salles de classe s’embrasent à leur tour.

Merci aux employés de la Ville qui ont sécurisé dans la journée les locaux pour permettre une ouverture le lendemain.

Cet incendie a suscité une vive émotion à Migennes et surtout rappelé à tous les Migennois de mauvais souvenirs.

Ne tirons pas de conclusion hâtive ; laissons la Gendarmerie et la Justice faire leur travail afin de déterminer l’origine de ce drame.

Ce qui importe pour l’instant, c’est que les élèves puissent continuer à travailler et surtout que les candidats au baccalauréat microtechnique puissent passer leurs épreuves dans de bonnes conditions. Le Rectorat, la Région se sont organisés pour que les candidats soient accueillis à AUXERRE et à SENS.

Autre drame, le braquage de la bijouterie Aubert Martin

-La bijouterie Aubert Martin située 13 rue Roger Salengro a été victime d’un odieux braquage samedi dernier. Vers 10 heures environ, deux individus se sont introduits dans le magasin (armés et visages masqués). Le butin n’est pas encore connu. L’enquête suit son cours (le parquet d’Auxerre est en charge de l’affaire).

Ayons une pensée pour le bijoutier qui a tenté d’empêcher les braqueurs d’agir et qui a reçu de violents coups (il est retourné au travail, par contre son employé est en arrêt).

Les évènements récents s’inscrivent dans le contexte particulier de notre Ville : celui de la non gestion de la sécurité depuis 6 ans par l’équipe précédente. Nous comprenons les attentes légitimes des Migennois en matière de rétablissement de la sécurité. Il va nous falloir un peu de temps pour être efficace.

A la tête de la commune depuis seulement 2 mois, nous sommes en train d’apporter les modifications pour le bien de notre commune et de tous les Migennois.

Premier exemple : nous avons décidé la mise en place de 6 nouvelles adresses mails dédiées aux principaux problèmes rencontrés par les habitants :
– incivilité,
– développement économique,
– rythmes scolaires,
– propreté,
– stationnement.
Ces nouvelles adresses nous permettront de communiquer rapidement avec les habitants ou à ces derniers de signaler une anomalie aux services municipaux. Dans tous les cas, un suivi sera effectué et une réponse sera faite. Vous retrouvez en détail ces nouvelles adresses dans le prochain magazine municipal (en dessous de mon éditorial).

Une Police municipale désorganisée et mal équipée

-Nous avons découvert une police municipale désorganisée (mais des agents motivés !), avec un agent en moins, un seul véhicule pour les patrouilles et un second inscrit au budget de la commune, mais non commandé. C’est chose faite et le véhicule sera là dans un mois. Avoir des agents – mais ne pas leur fournir les véhicules adéquats pour qu’ils puissent remplir leur mission – prouve encore une fois un manque de détermination et d’efficacité pour la sécurité de tous.

Nous avons recruté en deux mois un 5ème policier, Monsieur Aurélien FLEURY, Brigadier Chef Principal. Il est opérationnel depuis lundi 19 mai. Nous lui souhaitons la bienvenue. Cette arrivée permettra la mise en place de deux équipes indépendantes et l’établissement d’un planning de 6 jours sur 7 aléatoire, qui s’adaptera selon les évènements.

Comme vous le voyez, nous sommes en train de remettre en place un dispositif complémentaire à celui de la Gendarmerie, qui lui aussi doit être revu….

Depuis que nous avons pris nos fonctions, nous n’avons pas eu besoin de faire un audit (comme nos prédécesseurs avaient prévu de le faire) pour nous rendre compte des problèmes de gestion de notre commune en matière d’économie, de finances, de personnel, d’organisation etc…

Commençons par l’économie, l’une de nos deux priorités avec la sécurité. Nous nous mobilisons dès aujourd’hui pour le centre-ville, avec l’organisation d’une première réunion des commerçants et des artisans mardi 27 mai à 19h15, ici même.
Ce premier contact nous permettra de définir nos interventions commune pour :
– accueillir de nouveaux commerçants,
– soutenir le tissu commercial existant
– et mettre en place un plan de communication pour que les clients viennent plus nombreux au Centre-Ville.
La seconde phase, pour l’Industrie, se fera
– au 1er semestre, avec la Communauté de Communes de l’Agglomération Migennoise, pour la prospection,
– au 2nd semestre, avec la Ville, et Yonne Développement aidés par un partenaire extérieur, pour la promotion.

Après l’économie, les finances, avec un Budget 2014 voté à la hâte et guidé par des intérêts électoraux de court terme.

Outre la sous-utilisation (ou mauvaise utilisation) de la police municipale, nous avons découvert un budget 2014 voté à la hâte et dicté par des intérêts électoraux à court terme.

Le montant total des impayés – eau, cantine et loyers communaux – pour notre commune s’élève à plus de 250 000 euros ! Je vous donne quelques exemples : plus de 127 000 euros pour l’eau, plus de 43 000 euros au titre la cantine et près de 31 000 euros pour les logements de la commune.

Au sein des services de la Ville, les embauches complémentaires ressemblaient plutôt à du clientélisme. Cette période est finie : maintenant, les recrutements se feront sur les compétences et en fonction du mérite, selon les besoins des services et de nos possibilités financières. En 6 ans, les charges de personnels ont augmenté de
500 000 euros. Avec 500 000 euros, nous aurions pu financer facilement la réforme des rythmes scolaires et plus encore : financer notre Ecole en 7 années au lieu de contracter un emprunt sur 25 années !

Le budget principal pour 2014 voté sera totalement repris lors du prochain Conseil par une DM1 pour intégrer les baisses des recettes, mal estimées ou volontairement sous-estimées, chacun se fera son jugement personnel.

Ce budget voté à la hâte et guidé par des intérêts électoraux de court terme n’aura pas profité à la majorité sortante, qui n’a pas été reconduite dans ses fonctions.

Il faut en tirer la leçon suivante : les Migennois ne sont pas dupes et ont choisi délibérément de mettre en place une équipe cohérente et soudée, avec un projet, une vision, une équipe pleinement engagée pour construire l’avenir de notre Ville.

Merci pour votre attention !


Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>