« Faire plus avec moins »

Tribune parue dans le magazine Migennes ma Ville de février 2017

C’est le défi que notre équipe relève depuis le début du mandat que les Migennois ont fait l’honneur de nous confier il y a maintenant près de trois ans.
En effet, le contexte financier auquel nous faisons face est différent de celui qui existait auparavant, et en particulier en ce qui concerne les dotations de l’Etat. Ces dernières sont des prélèvements opérés sur le budget de l’Etat et distribués aux collectivités territoriales pour abonder leurs ressources. Le gouvernement a décidé de les baisser de manière importante en 2014 (-1,5 milliards d’euros) et encore plus entre 2015 et 2017 (-11 milliards d’euros au total).
Concrètement, cela se traduit par une baisse de 25% du montant de la Dotation Globale de Fonctionnement touchée par notre commune entre 2014 et 2016, qui passe ainsi de 1,6 à 1,2 millions d’euros. Cette réduction va se poursuivre en 2017, même si elle sera moins forte qu’initialement prévue suite à la décision présidentielle de la réduire de moitié. C’est une bonne nouvelle, mais on peut regretter que rien n’ait été prévu pour la compensation intégrale des charges nouvelles, comme la réforme des rythmes scolaires.Notre commune contribue également sur son budget au remboursement de la dette de l’Etat. En 2014, cela représentait 67 000 euros et en 2015 156 000 euros. Cette contribution se poursuit et doit normalement se terminer cette année.
Dans ce contexte financier plus difficile qu’auparavant et compte tenu de notre engagement de ne pas augmenter vos impôts locaux – qui est respecté depuis 2014 – nous gérons notre Ville différemment depuis ces trois dernières années pour « faire plus avec moins ».
Cela se traduit par la maîtrise des dépenses de fonctionnement de notre commune, et notamment en ce qui concerne les charges générales et les dépenses de personnel :
-chaque nouvelle embauche doit apporter une valeur ajoutée à notre commune.
-nous favorisons également la mise à disposition de personnel communal auprès de la communauté de communes pour bâtir ensemble notre avenir : urbanisme (en 2015), ressources humaines (depuis le début de cette année).
Cela se traduit également par notre mobilisation afin de trouver des financements extérieurs (Etat, Département, Région) pour nos projets. Il nous faudra innover pour gérer différemment notre commune au cours de cette seconde partie de mandat.

 

 

 


Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>