Ils ne changeront donc jamais !

Tribune parue dans le magazine Migennes, ma Ville de mai 2018.

Décrédibiliser l’adversaire politique en l’attaquant personnellement et en diffusant des fausses rumeurs sur son compte et son action sont des techniques politiques d’un autre temps et que l’on pensait disparues. Et pourtant, elles existent encore dans notre commune, où les derniers représentants du communisme les utilisent régulièrement. Dans leur lettre de février-mars 2018, les Ateliers Citoyens de la Gauche affublent carrément François BOUCHER, Maire de Migennes, du sobriquet « Petit Trump ». Que n’aurait pas dit le leader des Ateliers Citoyens de la Gauche si nous avions osé le surnommer le « Petit Staline » ou le « Petit Lénine » ?

Lors de la lecture de cette lettre, nous avons eu l’impression que tout était parfait dans le meilleur des mondes lors du précédent mandat municipal, entre 2008 et 2014. Les problèmes d’insécurité et d’incivilités ont déjà été oubliés. Ceux-là même qu’une partie de la gauche réunie autour du 1er Adjoint d’alors avait dénoncés en fin de mandat, l’amenant à faire cavalier seul au premier tour des élections municipales de 2014.

Autre spécialité des derniers représentant du communisme à Migennes : voter quasiment tous les projets portés par la municipalité (boutique éphémère, café tendance, hôtel-restaurant, achats de locaux commerciaux…) en portant un double discours. Lors des Conseils Municipaux, ils soutiennent avec raison ces projets, les jugeant nécessaires pour la revitalisation de notre Ville. A l’inverse, à l’extérieur, et notamment dans les lettres des Ateliers Citoyens de la Gauche, ils les jugent trop ambitieux et dispendieux.

La participation à toutes les luttes – avec une préférence pour celles qui ne relèvent pas de la compétence de la commune – est une de leurs caractéristiques. Grèves, manifestations, pétitions sont dans leur ADN. Leur objectif n’est pas d’améliorer par des solutions concrètes et réalistes la vie des parents victimes des fermetures de classes décidées par le Gouvernement ou des salariés faisant face à la fermeture d’enseignes commerciales décidées par de grands groupes internationaux. Ils souhaitent tout simplement surfer sur le malheur et les colères pour en retirer un profit politique et ainsi exister. Il serait intéressant de savoir combien de pétitions lancées par la gauche citoyenne ont abouti concrètement.

Nous appelons nos collègues du principal groupe d’opposition à faire preuve de retenue dans leurs propos et d’arrêt de tenir un double discours dans un souci de cohérence. Nous les invitons également à trouver des solutions concrètes aux problèmes des habitants ou des salariés en difficulté. Dénoncer, c’est bien, mais trouver des solutions concrètes est beaucoup plus difficile. Et, c’est ce que nous essayons de faire.

Mot du Maire en introduction du Conseil Municipal du 2 mai 2018

Nous sommes réunis pour la troisième réunion de l’année du Conseil Municipal. Merci à tous pour votre présence.

 

Je souhaite que nous commencions cette séance par une minute de silence pour le Colonel Beltrame et les trois autres victimes de l’attaque terroriste qui s’est déroulée le 23 mars dernier près de Carcassonne. Les drapeaux de la Ville ont été mis en berne et une minute de silence respectée par les agents communaux lors de l’hommage national. A notre tour, rendons hommage au sacrifice du Colonel Beltrame ; son comportement a été héroïque et il doit être un exemple pour nous tous, et en particulier pour les plus jeunes ! Je vous invite à vous lever et à respecter une minute de silence.

[Minute de silence] Merci

 

 1) Au niveau du personnel

 

Une très bonne nouvelle avec le retour le 15 mai d’Eric Ségado au poste de responsable du centre technique municipal, qui travaillera avec la nouvelle directrice des services techniques, Mme Bénédicte Saussac.

 

2) Après, je souhaite parler de nouveaux horaires qui seront mis en place à partir du 1er juin 2018 pour le service affaires générales – accueil

 

Afin de nous adapter aux besoins des usagers et pour permettre à notre service d’être le plus efficace possible, nous avons adapté les horaires :

-le mercredi : journée continue de 9h à 18h (ce n’était pas le cas actuellement) – c’est une demande des habitants.

-le vendredi : fermeture à 17h30 (au lieu de 18 h actuellement)

-ouverture un samedi sur deux de 9h à 12h – les 1er et 3ème samedi du mois (au lieu de tous les samedis comme actuellement). Le samedi, l’activité du matin est « moyenne ».

Les autres jours, les horaires restent les mêmes :

8h30 – 12h et 13h-18h.

Soit une amplitude horaire de 43h30 par semaine avec le samedi pour le service affaires générale – accueil. C’est beaucoup plus que toutes les grandes villes de l’Yonne.

 

3) Migennes a fait l’objet d’un article dans le Monde et d’un reportage sur France 2

 

Dans le cadre de la réforme ferroviaire en cours et de la grève perlée des cheminots, le journal le Monde a consacré le 11 avril un article qui parle de notre commune et de sa gare. Envoyé spécial a fait de même, avec un reportage diffusé le 19 avril sur France 2 sur une famille de cheminots. Le rail est dans l’ADN de notre Ville, qui a longtemps été connue pour sa gare. C’est toujours le cas, même si effectivement ses activités se sont réduites. Le point de vue des cheminots interrogés, pourtant de la même famille, n’était pas identique, preuve que même chez les premiers concernés le débat fait rage sur cette réforme. Le droit de grève est inscrit dans la constitution, mais la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. A méditer ! Car c’est aussi un droit acquis qu’il ne faut pas oublier !

 

4) Centre-bourg / Economie

 

Centre-Bourg

Dans le cadre de l’étude de revitalisation de centre-bourg Un séminaire sur l’habitat s’est déroulé le 3 mars dernier.  A cette occasion, nous avons demandé au cabinet d’études de nous proposer une boite à outils sur les aides envisageables pour aider les particuliers en matière de rénovation pour l’habitat.

Économie

Au niveau du développement économique, une entreprise spécialisée en génie climatique, la Montenoise, s’est installée début mars dans les anciens locaux du centre de tri de la Poste, rue Paul Bert, qui ont été rachetés par la communauté de communes. L’objectif est la création d’une quarantaine d’emplois. C’est une bonne nouvelle pour notre commune. L’entreprise envisage peut-être l’acquisition du bâtiment pour la fin de l’année.

 

En ce qui concerne la fermeture annoncée du Carrefour Marché de Migennes, nous travaillons avec le groupe Carrefour pour essayer de retrouver un repreneur. Trouver une solution, c’est un chemin difficile. J’ai vu la pétition qui a circulée et qui a été envoyée par M. Meyroune au directeur de Carrefour. C’est une décision nationale de fermer les anciens magasins DIA dans le cadre d’une réorganisation du groupe et je doute qu’une pétition fasse changer les choses. Je comprends les salariés et les habitants qui signent cette pétition. Mais M. Meyroune, vous qui avez Maire avant moi, vous savez bien que l’important, c’est de trouver une solution concrète : un repreneur. C’est ce que nous faisons et vous comme d’habitude, vous qui est de toutes les luttes (même celles qui ne concernent pas notre Ville), vous essayez de tirer un profit politique de cette difficulté, sans proposer de solution réaliste ou concrète. D’ailleurs, le Directeur de Carrefour proximité France, M. Alain Eberlé m’a indiqué que le magasin de Migennes – qui se trouve dans un bâtiment de 1 000 m2 avec une équipe de 9 personnes – fait partie des dossiers qui ont été retirés par de futurs acheteurs. Il doit faire le point avec moi courant mai pour nous indiquer qui reprend le magasin ou bien voir avec nous pour trouver un autre repreneur !

 

Concernant l’achat du local Pantashop situé avenue Roger Salengro, que nous avions récemment décidée, les démarches administratives sont en cours.

 

5) Sans transition, faisons un point sur le contrat de Ville

 

Le Comité de Pilotage s’est réuni le 27 mars 2018. 32 dossiers ont été présentés dans le cadre de l’appel à projets 2018 lancé par la Ville de Migennes en octobre 2017 : 17 dans le pilier cohésion sociale, 7 dans le pilier cadre de vie et renouvellement urbain, et 7 dans le pilier emploi et développement économique. Le coût total des actions proposées est de 280 251 euros ; 198 584 euros de subvention ont été demandées. Le COPIL a retenu 24 dossiers et a octroyé 134 760 € de subvention. 2 dossiers ont été orientés vers le Fond d’Aide à Projet du Conseil Régional, 6 dossiers n’ont pas été retenus.

Suite à la consultation lancée par l’Etat « 40 ans Politique de la Ville », les actions labellisées sur notre territoire communal sont les suivantes :
-Ouverture des élèves du collège J. Prévert aux métiers de l’aérien par le biais de la préparation au Brevet d’Initiation Aéronautique ;

Un été pour découvrir les métiers, par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.
-IN/Meubles, œuvre d’art monumentale et éphémère de l’artiste Patrice Ferrasse, portée par Domanys ; cette œuvre a été inaugurée samedi 21 avril à 11h, en présence notamment du Président et de la Directrice Générale de Domanys, de l’artiste, Patrice Ferrasse et de son équipe. De nombreux habitants et membres d’association étaient présents. Merci à tous pour leur mobilisation et à tous ceux qui ont contribué à faire de ce moment une très belle réussite. Comme j’ai pu le dire lors de mon discours : « Je vous rappelle que cette destruction est la dernière prévue dans le cadre du programme de rénovation urbaine. Un programme qui avait été lancé en 2005 pour améliorer la qualité de vie du quartier et créer un habitat à taille plus humaine que les ensembles construits dans les années 70.  Grâce à notre mobilisation à l’époque et le soutien de notre Député, nous avions réussi à faire intégrer Migennes dans les quartiers de la politique de la Ville ». « Que l’on aime ou pas l’art contemporain, il est indéniable que cette œuvre aura fait parler en bien de notre Ville et de ses habitants, et permis de mettre sur nous les projecteurs ». Pourquoi pas un jour réaliser une telle œuvre qui dure ?! Après la destruction du bâtiment, c’est un parc urbain qui prendra sa place et nous piloterons le projet avec le Conseil Citoyen.

 

Pour revenir aux actions labellisées par l’Etat à Migennes, cela donnera l’occasion de mettre en lumière nos projets, de communiquer sur leur qualité et leur pertinence. Et cela installe Migennes comme une ville dynamique qui prend son avenir en mains.

Autre sujet qui concerne le contrat de Ville : plusieurs femmes originaires du quartier Pompidou-Ravel ont visité le 8 mars dernier la maison Colette, où est née cette romancière engagée et libre. D’autres femmes (elles étaient au total 65) issues des quartiers prioritaires de la Ville des différents départements de Bourgogne étaient présentes. Le thème de cette visite était l’égalité homme-femme et la culture. Le conseil municipal était présenté par notre collègue, Béatrice Collet.

 

Deux actions du contrat de ville viennent de recommencer.

-Le jardin partagé aux Mignottes – du 25 avril au 24 octobre, tous les mercredis de 15 à 17h (au même endroit qu’avant)

-le jardin partagé aux Cités de l’Armançon – du 27 avril au 26 octobre, tous les vendredis de 14h à 17h (à un nouvel emplacement : derrière l’immeuble 2 rue Pierre Sémard).

 

6) Après le contrat de Ville, parlons de l’enfance, de la jeunesse et de l’espace famille

 

J’ai récemment adressé un courrier de soutien à Madame le Maire de Chanteloup-les-Vignes, dont la Ville a été touchée par un incendie (vraisemblablement d’origine criminelle), qui a détruit une école maternelle située dans un quartier prioritaire de la politique de la Ville. Je lui ai dit que nous étions solidaires puisque nous avions dû faire face au même drame en 2012.

Pour revenir à notre Ville, nous avons pris connaissance le 3 mars dernier de la décision du comité départemental de fermer une classe à l’école Anne Franck, malgré le courrier d’opposition que nous avions adressé (qui est resté sans réponse) ! Il y a bien des fermetures de classes, contrairement à ce que raconte le gouvernement. Et comme par hasard, ce sont les territoires ruraux comme le nôtre qui sont les plus touchés ! Nous ne l’oublierons pas…et les Migennois non plus ! C’est pourquoi nous avons modifié notre carte scolaire, avec la zone mixte qui permet d’équilibrer les effectifs.

 

 

Autre information qui concerne l’enfance : des places sont disponibles aux Ouistitis. Pour un rendez-vous (santé, professionnel…), faire ses courses, du temps libre…, pour 1 heure ou à la journée, il est possible d’inscrire ses enfants (de 2 mois 1/2 à 4 ans).
Horaires d’ouverture : les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 12h et de 13h30-17h30 et les mercredis de 9h à 12h et de 14h30 à 16h30. Pour tout renseignement complémentaire, il est possible de contacter la directrice au 03.86.56.44.67. D’ailleurs, un médecin pédiatre vacataire va être présent dans nos structures. C’est un plus !

Après l’enfance, le service animation jeunesse et la mise en place des cartes à point. Quelques réticences en début d’année : les jeunes ne comprenaient pas le fonctionnement, mais après plusieurs explications et exemples, ils ont aimé le concept, ils calculent, réfléchissent, font attention aux points qu’ils utilisent.

Par ailleurs, un nouvel atelier a été mis en place à l’espace famille : gym douce et équilibre. Gratuit et ouvert à tous, il est animé par Annabelle Ethève, référente santé de la Ville. Il se déroule chaque 2ème, 4ème et 5ème vendredi du mois.

 

7) Le point sur les travaux en cours

 

Villa Chantoiseau

La charpente de la nouvelle construction sera posée courant mai.

Les enduits extérieurs vont commencer sur l’ancien bâtiment.

L’ensemble de la cage d’ascenseur est terminé, il ne reste plus que la pose de l’ascenseur.

Le reste des travaux suit son cours.

 

Cimetière

L’ensemble des travaux est terminé. Une réception avec réserves a été réalisée le 3 avril afin de pouvoir ouvrir et utiliser le cimetière si besoin. Il reste l’engazonnement et la plantation de la prairie fleurie aux abords du bassin extérieur qui seront réalisés les 3 et 4 mai. La réception définitive avec la levée des réserves sera effectuée courant mai.

 

Ancien lycée Blaise Pascal :

Voirie extérieure : les enrobés des cours vont être coulés fin mai.

Courant du mois, il sera procédé à la pose des clôtures et portails.

 

Maçonnerie : les rampes pour personnes handicapées et les escaliers vont être coulés. Les enclos pour containers poubelles sont réalisés.

 

Menuiserie : les meubles d’éviers ainsi que l’ensemble des portes ont été posés. Prochainement, seront installées les cabines WC et les cloisonnettes.

 

Les travaux de plomberie et chauffage sont achevés, il ne reste plus que la pose des appareils sanitaires.

 

Électricité : l’ensemble des installations électriques et les vérifications sont faites. L’ensemble de l’installation incendie sera réalisé prochainement.

 

Plaquisterie : toutes les cloisons sont posées, il reste les plafonds à réaliser.

 

Espace Coworking : les travaux seront finis fin mai.

 

Église Saint Pancrace : les travaux sont achevés et l’inauguration de l’église ayant eu lieu le 28 avril 2018 a connu un franc succès.

 

Camping : l’ouverture a eu lieu, les 3 terrasses en bois ont été démolies et une dalle béton a été réalisée à la place. Les stationnements et accès piétons ont été réalisés pour certains mobil-homes qui n’avaient pas d’accès.

Une nouvelle tondeuse a été achetée pour le camping.

 

Parc du Préblin : les bancs qui ont été montés par l’association Romarins de l’Yonne ont été scellés tout autour du parc. Tout a été prévu pour que les visiteurs attendus pour la fête de l’environnement puissent en bénéficier.

 

Parc du Pot Levé : suite aux aléas météorologiques de cet hiver, les jeux du Pot Levé n’ont pas pu être installés. Les travaux de mise en place commenceront à la mi-mai.

 

Travaux d’accessibilité :

L’escalier PMR pour accéder à la Trésorerie sera installé le 16 mai. L’existant avait été démoli fin avril.

 

Nettoyage réservoirs

Il a été procédé au nettoyage des réservoirs du Vieux Migennes et de la Croix de Pardieu.

 

Le marché de nettoyage de la galerie de la source de Villepied va être lancé pour une réalisation en septembre. La durée des travaux est fixée à un mois.

 

Résidence séniors

L’entreprise EIFFAGE réalise actuellement les branchements d’adduction d’eau potable.

 

8) Le projet de crowdfunding pour la création d’une stèle en hommage à Johnny Halliday est en ligne sur le site Collecticity

 

Comme suite au décès de Johnny Hallyday, nous souhaitons créer une stèle en l’honneur de celui qui a été pendant très longtemps « l’idole des jeunes » et qui signa le 16 avril 1960 son 1er contrat professionnel au Cabaret l’Escale à Migennes.

 

Cette stèle, qui prendrait la forme d’une guitare, serait située derrière l’Escale et représenterait un coût d’environ 25 000 €.

 

L’objectif est fixé à 10 000 € au minimum pour cette levée de fonds.

 

Un article sera consacré à ce sujet dans le prochain magazine municipal. L’information va être mise sur les panneaux lumineux et nos réseaux sociaux. N’hésitez pas à faire un don si vous êtes intéressés ou à diffuser l’information auprès de vos contacts.

 

9) Retour sur les évènements passés et à venir

 

Ça s’est passé à dans notre Ville :

Le 14ème salon Migennes Collector a de nouveau battu un record de fréquentation. Bravo aux organisateurs et à tous ceux qui ont contribué à faire de ces deux journées une très belle réussite.

Autre évènement passé : la commémoration du 19 mars en mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie s’est déroulée au monument aux morts. 3 médailles « Titre de Reconnaissance de la Nation » (TMR) ont été remises respectivement à Marcel TENNEBRE, Franck TURNE, et Denis RAVENEAU.

Le 29 mars, l’Assemblée Générale de l’Office de Tourisme intercommunal du Migennois s’est déroulée en fin d’après-midi à la salle Jean Ferrat. Cela a été l’occasion de présenter le nouveau guide du Migennois, qui vise à promouvoir notre territoire et d’échanger avec les professionnels du tourisme.

Le 28 avril, nous avons inauguré la fin des travaux de l’Eglise Saint-Pancrace. C’était attendu depuis longtemps. C’est enfin chose faite ! C’est un nouvel engagement tenu par mon équipe municipale et moi-même. Je remercie l’association des Amis du Vieux-Migennes pour les animations médiévales organisées tout au long de l’après-midi. J’espère que tout le monde a apprécié le résultat de cette restauration, ainsi que la qualité du spectacle laser (sons et lumières). Bravo à Danièle Malbec-Boutault, Béatrice Collet, aux services techniques, à ceux qui ont suivi le chantier et à tous ceux qui ont contribué au succès de cette belle journée.

Ce qui va se passer dans notre Ville :

 

Le 6 mai se déroulera le 19ème vide-greniers des Amis du Vieux-Migennes.

Non loin de là, les 5 et 6 mai, sont organisées la kermesse et les journées portes ouvertes de l’association culturelle et sportive turque.

Le 13 mai au Parc du Préblin se déroulera de 10h à 19h la fête de la nature et de l’environnement.

La prochaine journée ludothèque se déroulera le 23 mai à la salle J. Brel, de 9h à 12h et de 14h à 17h

La quinzaine de la parentalité se déroulera du 14 au 26 mai.

La fête au port organisée par l’office de tourisme du Migennois a lieu le 26 mai, avec spectacle et feu d’artifice offert par notre municipalité qui lance la saison touristique du Migennois.

L’image de notre ville change

Tribune parue dans le magazine Migennes, ma Ville de février-mars 2018

 

Lors de la campagne des élections municipales de 2014, nous vous avions promis d’agir à vos côtés pour changer l’image de notre commune. Depuis, nous avons multiplié les actions et les projets pour redynamiser notre Ville au niveau commercial, économique, touristique et associatif.

 

Plusieurs grands chantiers ont été lancés au cours des trois premières années de notre mandat afin qu’ils puissent se concrétiser en 2018 et 2019. Cinéma, réhabilitation de la Villa Chantoiseau et construction d’une salle municipale attenante, hôtel-restaurant, maison de santé intercommunale…. La raison est toute simple : une fois qu’un projet est décidé, deux ans au minimum sont nécessaires pour qu’il sorte de terre et prenne réellement forme. C’est le temps qu’il faut entre la décision publique et l’action publique.

 

Notre stratégie commence à porter ses premiers résultats. Outre la stabilisation, voire la légère augmentation du nombre d’habitants de notre commune (7 085 habitants d’après les derniers chiffres de l’INSEE rendus public fin 2017), l’image de notre Ville change à l’extérieur.

 

Pour preuve, la une et les deux pages consacrées à notre commune par l’Yonne Républicaine dans son édition du samedi 27 janvier 2018.  Un article qui s’inscrit dans une démarche positive.

 

L’attribution récente à notre commune de la Marianne de l’Yonne de l’attractivité par l’association des Maires 89 est une autre preuve que l’image de Migennes change.

 

Nos atouts sont nombreux : situation géographique au cœur de l’Yonne, 4ème commune Icaunaise en termes de population, Ville à la campagne, principale gare départementale, vie associative et sportive riche, des manifestations culturelles de qualité (Migennes collector,  salon culinaire et artisanal…), une grande variété de commerces, des équipements culturels et publics de qualité (comme l’Escale ou les salles municipales).

 

Fort de notre passé, nous cultivons ces atouts et allons continuer à les développer au cours des prochaines années pour poursuivre le changement d’image de notre Ville, renforcer son attractivité et améliorer votre cadre de vie.

Mais, c’est aussi à chacun d’entre nous d’être les ambassadeurs de ce renouveau. Car c’est tous ensemble que nous réussirons à transformer durablement l’image de notre commune.

 

Mot du Maire en introduction du Conseil Municipal du 28 février 2018

Nous sommes réunis ce soir pour le deuxième conseil municipal de l’année, après celui que nous avons consacré il y a un peu moins d’un mois au Débat d’Orientations Budgétaires. C’est un conseil municipal important puisque nous allons voter ce soir le budget 2018 qui ancre le développement de notre Ville.

Je souhaite revenir rapidement sur les principaux évènements qui ont marqué notre commune depuis le 31 janvier dernier.

I) Au niveau du personnel

Depuis le début du mois, nous avons une nouvelle directrice des services techniques. Il s’agit de Madame Bénédicte Saussac. Les services techniques regroupent désormais les services urbanisme, marchés publics, ainsi que le centre technique municipal. Madame Saussac est motivée. Elle impulse une nouvelle dynamique à ces équipes. Nous lui souhaitons la bienvenue.

II) Les inondations et notre commune reconnue en état de catastrophe naturelle

Notre Ville – et tout particulièrement le quartier des Cités et ses habitants, ainsi que le stade et notre camping – ont fait face à une montée importante de l’Yonne et de l’Armançon du 15 janvier au 5 février. Nous avons tenu informé les habitants par nos réseaux sociaux et les panneaux lumineux ; des courriers ont été mis dans les boites aux lettres et nos équipes techniques ont effectué des passages.

Nous avons demandé aux habitants concernés de remplir un questionnaire au sujet des dégâts subis afin de pouvoir étayer notre demande de reconnaissance en catastrophe naturelle auprès des services de l’Etat. Celle-ci a été adressée la semaine 5. Le 15 février, nous avons été avertis dans le journal officiel de l’arrêté du 14 février 2018 portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Migennes et 15 autres communes de l’Yonne.

Comme me l’a indiqué Monsieur le Préfet par courrier daté du 16 février : « les précipitations survenues du 15 janvier au 5 février 2018 présentent une durée de retour supérieure de 10 ans, supérieure au seuil minimum requis. Pour rappel, la réglementation prévoit que l’intensité anormale de l’agent naturel est avérée lorsque l’occurrence statistique du phénomène est supérieure ou égale à 10 ans » ;

Cette reconnaissance en catastrophe naturelle est une très bonne nouvelle pour les Migennois sinistrés. Ils disposaient de 10 jours à compter de la date de l’arrêté ministériel pour déposer un estimatif des dégâts auprès de leur société d’assurance.

III) La fermeture annoncée d’une classe à l’école maternelle Anne Franck

J’ai adressé le 6 février un courrier à l’inspectrice d’académie pour lui signifier notre opposition à la fermeture de cette classe et notre soutien aux enseignantes qui s’étaient mises en grève. Je n’ai pour l’instant pas reçu de réponse.
Fermer des classes en zone rurale pour en ouvrir d’autres moins chargées dans les ZEP, c’est inacceptable alors que l’éducation est présentée comme une priorité du gouvernement.

IV) Point économie – commerce – centre-bourg

J’ai adressé le 6 février un courrier au Président Directeur Général de Carrefour, Alexandre Bompard pour lui demander ce qui est prévu dans l’avenir pour le carrefour contact marché de Migennes et celui de ses sept salariés. Je lui ai dit que nous étions prêts à travailler avec ses équipes pour retrouver un repreneur le plus rapidement possible, et surtout suivre l’évolution de la situation au sein groupe Carrefour.

Autre mauvaise nouvelle : le Directeur régional des Agences de l’Yonne et la Nièvre de la Société Générale est venue vendredi 23 février m’annoncer la fermeture de l’agence de Migennes située 68 avenue Jean Jaurès le 26 mai 2018. Je lui ai dit mon opposition à cette fermeture et au regroupement avec l’agence de Joigny. Je lui ai dit que je vous informerai ce soir, ainsi que la presse et l’ensemble de Migennois de la décision de cette banque. Afin que chacun puisse tirer les conséquence adéquates pour continuer d’accéder à Migennes à des services bancaire de proximité. Je lui ai écrit après son départ un courrier pour lui demander que ce groupe bancaire revoit sa position et maintienne ses activités pour le bien de notre centre-bourg. Sinon, j’invite les Migennois à changer de banque. Ce choix est scandaleux et inacceptable !

Je sais que certains parmi nous utilisent ces décisions négatives prises au niveau national pour faire de la politique politicienne et en retirer un bénéfice politique au niveau local. Franchement, faire des pétitions, faire des manifestations, être de toutes les luttes, c’est une chose, mais agir concrètement pour trouver des solutions, c’est plus dur. C’est cette voie que nous choisissons pour le bien des habitants.

Concernant la fermeture passée de Monsieur Bricolage, nous travaillons ainsi actuellement avec un promoteur pour l’implantation de l’enseigne WELDOM. C’est un contact sérieux.

Autre information : nous avons accueilli le 1er février en direct du marché couvert une émission de France Bleu Auxerre pour parler de la redynamisation commerciale de notre Ville.

Le commerce en test, situé 59 avenue Roger Salengro, a été inauguré le 16 février, en présence des partenaires ayant participé à ce projet. Nous accueillons ainsi une nouvelle enseigne de vêtements dans notre commune, appelée « Allure ».

Le 21 février, j’ai participé à l’inauguration du salon de coiffure Yseal avenue Roger Salengro, qui a réouvert après d’importants travaux. Des travaux menés par une enseigne nationale en raison de notre action volontariste pour soutenir le commerce.

Deux totems ont été installés pour valoriser nos commerces et nos équipements ont été installés aux Cités de l’Armançon : le premier au niveau du rond pont Guy Moquet et le deuxième vers les entrepôts frigorifiques. Ils s’ajoutent aux trois autres déjà mis en place à la fin de l’année dernière.

Centre-Bourg : la tranche ferme est arrivée à son terme (il reste quelques détails à finir). Des actions et projets ont été hiérarchisés pour établir une feuille de route à court terme (2019-2020) et à moyen et long terme.

V) Deux actions du contrat local d’accompagnement à la scolarité pour favoriser la réussite des jeunes migennois.

Du 12 au 16 février se sont déroulées avec succès deux actions du CLAS : « revise ton brevet » et « cahier de vacances ». Ce sont deux actions volontaristes de la commune. Elles s’inscrivent dans le cadre du contrat de Ville.

VI) Au niveau du contrat de Ville

L’appel à projets pour 2018 a pris fin le 31 décembre 2017. 30 dossiers ont été reçus de la part d’associations et de services municipaux. Plusieurs réunions ont eu lieu pour présenter les dossiers et désigner les actions éligibles : un Comité Technique avec les partenaires financiers le 7/02 et une Commission municipale le 13/02. Le Comité de Pilotage doit avoir lieu le 27 mars pour que soient prises avec nos partenaires des décisions en matière de financement des actions.

VII) Autre sujet : notre commune fait face à une forte augmentation des demandes de cartes nationales d’identité et des passeports

Migennes fait partie depuis 2008 des 15 communes de l’Yonne qui participent à la délivrance des passeports, au moyen d’un dispositif de recueil installé en Mairie et mis à disposition par l’Agence Nationale des Titres Sécurisés. Celui-ci permet de recueillir et d’enregistrer de manière sécurisée les empreintes digitales du demandeur. Ce mode opératoire a été étendu par le gouvernement en 2017 au traitement des cartes nationales d’identité. Avec pour conséquence pour notre commune, une hausse des demandeurs non-résidents, une augmentation des flux d’usagers, ainsi que des volumes de demandes à traiter.
En 2017 : 750 passeports ont été délivrés et environ plus de 1 000 cartes nationales d’identité. Malgré l’augmentation de 3 500 euros environ de la dotation spécifique mise en place (elle passe de 5030 euros à 8580 euros par an), c’est une nouvelle charge importante pour notre commune et les agents du service en charge de l’état civil.

Une nouvelle organisation du service a donc été décidée.

Depuis le 26 février, les demandes de cartes nationales d’identité et de passeports se font uniquement sur les rendez-vous :
-les lundis, jeudis et samedis : de 9h à 11h
-les mardis et vendredis : de 13h30 à 16h30
-et les mercredis : de 9h à 11h (c’est la nouveauté) et de 13h30 à 16h30

Le retrait des cartes nationales d’identité et des passeports se font sans rendez-vous les jours et horaires suivants :
– Du lundi au vendredi : de 9h à 11h30 et de 13h30 à 17h30 (sauf le mardi)
– Le samedi matin de 9h à 11h30

La priorité sera donnée aux habitants de Migennes les mercredis et samedis. Et c’est bien normal !

VIII) Travaux en cours

Villa Chantoiseau
Les parois en béton blanc de la nouvelle salle sont totalement coulées. La restauration de la toiture est bientôt terminée et la réhabilitation intérieure de la Villa est en cours.

Cimetière
L’abri du nouveau cimetière est en cours de construction. La pose de la toiture est sur le point d’être réalisée. L’enduit sur les murs est en cours mais stoppé par le froid.
Pose des cavurnes en cours, les ossuaires, columbarium et zone de recueillement seront réalisés prochainement. Une remise en état de l’ancien cimetière sera prévue à la suite de ces travaux. Ouverture prévue au plus tard le 5 mai.

Ancien lycée Blaise Pascal : L’ensemble des démolitions à l’intérieur des bâtiments de l’ancien lycée (grande salle, ensemble des classes et cantine) est quasiment terminé. La mise en peinture a été réalisée à 50 %, l’électricité et la plomberie à 40 %. L’ensemble de la voirie a été réalisé à 50 %. Les plaquistes vont commencer la réfection des plafonds.
Les arbres ont été coupés.

Espace Coworking : les travaux de rénovation des appartements au-dessus de l’espace coworking se poursuivent.

Eglise Saint Pancrace : l’inauguration de l’église est prévue le 28 avril 2018.

Camping
Avant ouverture le 30 mars, il sera nécessaire de procéder à la première tonte. Il est à prévoir la création d’accès pour véhicule et stationnement devant quelques mobil-homes. Il est également prévu la démolition de 3 terrasses de mobil-homes et la réalisation de dalle béton.

IX) Le futur sentier botanique au Parc du Préblin avance grâce à l’action des des Romarins de l’Yonne. Les élèves des écoles et des centres de loisirs ont aidés les bénévoles des Romarins ces dernières semaines afin de planter des bulbes. Ils étaient encadrés et aidés par les agents du centre technique municipal. Bravo aux enfants, aux bénévoles et agents municipaux !

X)Fin de l’exposition de Jean-Luc Guérin et de Canal Satellite.

Pascal Ferrasse, de l’association, a eu la gentillesse de me transmettre le livre de l’exposition de Jean-Luc GUERIN. Je l’ai remercié, en saluant le travail et de son association et la qualité du travail photographique effectué par l’artiste lors de sa résidence dans notre commune et aux alentours. Les 19 affiches installées au format 4×3 ont rencontré un beau succès auprès des Migennois et des visiteurs. Cette action s’inscrit parfaitement dans le cadre du processus de revitalisation porté par notre commune. Elle a été aidée financièrement par notre Ville (à hauteur de 2 500 euros), le Conseil Départemental, la SNCF, VNF et la DRAC Bourgogne Franche-Comté.
Une exposition éphémère sur les façades du 20 avenue M. Berthelot va débuter le 20 mars prochain (avant la démolition de ce bâtiment par Domanys).

XI) Avènements passés et à venir à Migennes

« Ca s’est passé »

Dans le cadre de la construction nouveau centre de secours et d’incendie, la pose de la 1ère pierre de la nouvelle caserne des pompiers a eu lieu le samedi 3 février 2018. Comme j’ai pu le dire à cette occasion aux pompiers et aux personnalités présentes (et notamment ma collègue conseillère départementale, Marie Evrard), l’arlésienne n’en est enfin plus une. Ce qui compte maintenant, c’est que nos pompiers aient un centre de secours moderne et adapté à leurs missions. Ils le méritent.
La cérémonie de remise des récompenses des maisons fleuries et illuminées a eu lieu le dimanche 4 février au Cabaret l’Escale. Ce fut un beau succès. Merci à tous les participants et à l’équipe des maisons fleuries pour l’organisation.

La 14ème édition du Salon Migennes Collector a eu les 24 et 25 février 2018. Ce fut encore une fois un très beau succès grâce à la mobilisation de tous : participants, bénévoles, agents municipaux, intercommunaux, policiers municipaux, gendarmes…85 exposants, 400 cosplayeurs, 1 400 verres et 250 tee-shirts commandés…avec à la clef un nouveau record de participation : 7 427 entrées. Les visiteurs sont venus de 45 départements et de pays voisins. Il me semble que c’est l’évènement qui attire le plus de monde dans l’Yonne (à quasi égalité avec la Saint-Vincent du Chablisien). Bravo à Marc Poyet et toute son équipe de bénévoles, ainsi qu’aux acteurs, exposants et cosplayeurs, sans qui rien ne serait possible.

« C’est à venir »

Je vous invite à assister le 19 mars à 18h30 au monument aux morts à la cérémonie commémorative que nous organisons pour la fin de la guerre d’Algérie.

Autre évènement qui se déroulera le mois prochain : le festival de jazz au Cabaret de l’Escale du 20 au 25 mars.

Mot du Maire en introduction de la réunion Conseil Municipal du 31 janvier 2018

Je vous remercie de votre présence ce soir pour la première réunion du Conseil Municipal de l’année 2018.

 

Je vous renouvelle mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année : santé, bonheur et réussite professionnelle et personnelle pour chacun d’entre vous.

 

Depuis notre dernière réunion qui s’est déroulée le 20 décembre 2017, la vie de notre commune a été marquée par de nombreux évènements.

 

1) L’année 2017 s’est terminée avec le réveillon de la solidarité à la salle Jacques Brel.

Comme chaque année, cette manifestation a rencontré un très beau succès. J’étais présent à l’ouverture de la soirée, avec Marie-Claude Boizot, mon Adjointe aux affaires sociales et Fabrice Mallinger, conseiller municipal délégué (qui a immortalisé l’évènement en prenant des photos). Madame Dominique Mary, la Présidente de l’association Passerelle, co-organisatrice, était également parmi nous. C’est aujourd’hui un évènement incontournable dans l’Yonne en fin d’année. Chacun à jouer son rôle pour que les participants puissent fêter dignement et dans la gaieté le passage à la nouvelle année :

-les organisateurs : notre commune et son CCAS, l’association Passerelle, la MJC de Migennes,

-la quinzaine de bénévoles, auxquels l’Yonne Républicaine a consacré un très bel article le 30 décembre dernier, et sans qui rien ne saurait possible. Choix du menu, achat des produits, préparations des plats, préparation de la salle, service, rangement, nettoyage. Tout a été organisé avec la plus grande minutie. Les bénévoles peuvent être fiers.

 

C’est un évènement que les participants ne vont pas oublier de sitôt !

 

3) 2018 a commencé par la traditionnelle cérémonie des vœux de notre Ville le 5 janvier, à la salle Jacques Brel

 

Plus de 300 personnes étaient présentes à cet évènement, qui est chaque année, important pour notre commune. Ce moment d’échanges et de convivialité a été pour moi l’occasion :

-de revenir sur les projets réalisés et lancés en 2017,

-d’apporter des réponses à des questions légitimes (comme l’entretien des trottoirs, le stationnement…)

-et enfin de présenter les actions que nous lancerons en 2018 pour continuer à faire grandir notre ville.

 

Nous avons également mis à l’honneur les agents qui ont « atteint un certain » cap » et d’autres partis à la retraite en 2017 afin de les remercier pour le travail accompli et leur sens du service public.

 

La soirée s’est poursuivie autour d’un verre de l’amitié et d’un buffet.

 

Merci aux organisateurs de cet évènement, qui œuvrent dans les coulisses : mon Directeur de Cabinet, la Responsable de la Communication, les services techniques, les élus Jackie Larcher et Fabrice Mallinger.

 

3) Une nouvelle organisation pour notre personnel municipal et un meilleur service à la population, ainsi qu’un retour et deux nouvelles arrivées

 

Les guichets migennois sont mis en place dans Mairie et les 2 annexes afin de répondre plus efficacement aux habitants. Le déménagement des services s’est réalisé progressivement, à compter de fin octobre (finances), puis s’est échelonné en novembre et décembre (marchés publics, urbanisme et scolaire).

 

Une responsable du nouveau Service Petite Enfance, Education et Jeunesse est arrivée le 8 janvier. Madame Aurore Cluzel a occupé des fonctions similaires dans une commune de l’Ain. Elle coordonnera les équipes en charge des affaires scolaires, du PRE, du CLAS, du RAPE, des Ouistitis, des Filous et du service animation jeunesse. Son expérience dans ces secteurs et en matière d’encadrement sont des atouts pour notre commune. Elle est localisée au premier étage de l’annexe 1. Dorénavant l’ensemble des services liés à l’enfance sont situés dans un même bâtiment pour permettre un lieu d’accueil unique pour les administrés et une meilleure cohérence de service. Avec le Relais d’Assistantes Maternelles (RAM) au rez-de-chaussée à la place du service urbanisme, dans l’ancien bureau d’Olivier Josmar.

 

Le même jour, Madame Stéphanie Creneau est revenue de maladie et a réintégré la Mairie. Elle s’occupe désormais du nouveau service vie associative. Elle est localisée dans le bureau après l’accueil en Mairie.

 

La nouvelle directrice des services techniques doit arriver demain, jeudi 1er février. Il s’agit de Madame Bénédicte Saussac afin de diriger les services techniques à la place de Monsieur Sordet, parti en retraite. Elle coordonnera les services techniques, les achats et les marchés publics et l’urbanisme. Elle sera localisée au premier étage de l’annexe 1, en face de l’informatique et à côté du responsable de l’urbanisme. Elle conservera son bureau au Centre Technique Municipal pour être proche des équipes.

 

4) Après le personnel, la population légale 2015 a été publiée le 28 décembre 2017 par l’INSEE

Notre population municipale s’élève désormais à 7 085 habitants contre 7 019 en 2014, soit une hausse de 66 habitants. Nous devenons ainsi la quatrième commune de l’Yonne, devant Avallon et derrière Auxerre, Sens et Joigny. C’est une bonne nouvelle, mais il faut rester prudent sur ce sujet.

Au niveau de la population totale, notre commune gagne 35 habitants entre 2014 et 2015, passant de 7 163 à 7198.  

 

5) Après ce point sur l’évolution du nombre d’habitants, notre priorité se concentre sur la sécurité

 

Comme vous avez pu le lire dans l’Yonne Républicaine de samedi 20 janvier, la  police municipale de notre commune pourra prochainement intervenir dans 4 communes voisines : Bonnard, Bussy-en-Othe, Charmoy et Epineau-les-Voves. On peut parler de police pluri-communale. C’est un dossier qui était en stand- by depuis très longtemps. Le nouveau dispositif a été validé par le nouveau Préfet et la Procureure de la République de Sens. La convention de coordination avec la gendarmerie a aussi reçu un avis favorable. Au fil des ans, on s’est aperçu que tout le bon travail effectué par notre dispositifs et nos agents repoussait les problématiques vers les communes voisines. La police municipale n’a de compétences que sur son territoire : quand des patrouilles suivent quelqu’un, par exemple, elles doivent s’arrêter aux frontières de la commune. C’est attendu dans les communes voisines (depuis longtemps) et cela ne se fera pas au détriment de Migennes, je le précise, qui reste la priorité pour notre police.

 

Autre information qui concerne la sécurité. Il nous a été signalé que des sociétés d’installation de panneaux solaires se présentent chez les habitants et leur proposent l’installation de panneaux solaires. Ces sociétés ne sont pas toutes honnêtes. Les signalements reçus font état d’escroquerie aux crédits. Soyez prudents. En cas de besoin, merci d’appeler la police municipale (en faisant le 03 86 80 02 13) ou la Gendarmerie (en faisant le 17).

 

6) Notre énergie va vers l’économie et le commerce de proximité

 

Les fêtes de fin d’année ont été marquées par 2 opérations :

 

-l’opération « Magie de Noël » organisée par les commerçants d’AC’tive Migennes. Le tirage au sort a eu lieu le 4 janvier chez un huissier. La remise des lots aux 23 gagnants a eu lieu le 9 janvier à la salle Jean Ferrat. Bravo à tous les participants et aux membres d’AC’tive Migennes. C’est tous ensemble que nous réussirons à redynamiser nos commerces de proximité.

 

-autres opérations qui ont rencontré un beau succès : les marchés des fêtes sous la halle du marché couvert. Ceux-ci se sont déroulés les jeudis matins 21 et 28 décembre. Quelques chiffres : 36 litres de chocolat chaud – 40 litres de vin chaud (à boire avec modération) – et 12kg de papillotes – ont été offerts aux clients et aux commerçants du marché par la municipalité. Merci aux bénévoles et aux commerçants qui se sont mobilisés. Bravo à Fabrice Mallinger, conseiller municipal délégué, et à son équipe d’élus (Jackie Larcher et Béatrice Collet) pour l’organisation de ces deux opérations. Un grand merci !

 

Je souhaite la bienvenue au salon de coiffure Yseal, nouvelle tendance qui après des travaux vient de réouvrir aujourd’hui,  19 avenue Roger Salengro.

 

En ce qui concerne l’avenir du Contact marché place du 19 mars 1962 et de son personnel, nous n’en savons pas plus après les annonces faites par Alexandre Bompard, le PDG du groupe Carrefour. Nous suivons avec une attention toute particulière ce dossier.

 

7) Après le commerce, l’étude de revitalisation du centre-bourg migennois

 

Le dernier COPIL a lieu le 12 décembre 2017 avec les partenaires financiers et techniques afin de valider les actions possibles. Nous sommes en train de travailler sur la feuille de route avec le bureau d’études pour les trois prochaines années à venir : projets prioritaires, financements possibles et échéances de réalisation.

 

Au niveau du volet habitat, nous avons reçu au cours du mois de décembre dernier un diagnostic au niveau intercommunal. Le Cabinet Atopia va procéder à une analyse plus fine sur le bâti pour les communes de la CCAM les plus concernées par l’habitat dégradé. Il en ressortira une stratégie intercommunale, avec une boite à outils parmi laquelle nous pourrons faire des choix.

 

Contrat Canal avec la Région : les différentes actions ont été déposées à la Région et nous complétons à leur demande deux projets. Puis viendra le moment de la validation ou non par l’Assemblée Régionale à la fin du trimestre 2018.

 

12) Au niveau de la politique de la Ville

 

Suite à l’appel à projets lancés à la fin 2017 dans le cadre du contrat de Ville, nous avons reçu une vingtaine de dossiers. Le comité technique doit avoir lieu le 7 février, la commission municipale le 13 février et le comité de pilotage le 27 mars, afin de valider avec nos partenaires les actions les plus intéressantes pour les habitants.

 

Je tiens à féliciter les 101 artistes, enfants et adultes, professionnels et amateurs du Migennois pour la qualité de leur spectacle Migennes, en scène, qui a eu lieu dimanche dernier à la salle Jacques Brel. C’est une action culturelle de l’école de musique intercommunale, avec l’AGEM, l’Atelier d’expression par le théâtre de l’Espace Famille et des artistes Migennois. Elle peut être réalisée grâce au cadre de contrat de Ville de Migennes.

 

Au niveau du CLAS, les actions cahier de vacances et revise ton brevet auront lieu du 12 au 16 février. Il est possible de se renseigner auprès d’Eloise Louzon-Faustin à l’annexe 1 de la Mairie.

 

8) Le sentier botanique avance : une opération menée par les Romarins de l’Yonne avec notre commune

 

La deuxième semaine de janvier, 180 élèves des écoles Marcel Pagnol et Gérard Philipe et du collège Paul Fourrey ont participé à la plantation de 5 700 bulbes dans différents endroits du Parc du Préblin. Ils étaient encadrés par 17 bénévoles et aidés par les services techniques de la Ville. 150 arbustes et arbres de collection seront plantés par la suite dans le cadre de ce beau projet : « le sentier botanique » pour les 20 ans des Romarins de l’Yonne.

 

9) Un point sur les inondations qui ont eu lieu sur la deuxième partie du mois de janvier

 

Nous avons suivi avec attention le niveau de l’eau de l’Armançon et de l’Yonne. Nous avons pris les devants en informant les habitants par l’intermédiaire de nos réseaux sociaux, des panneaux lumineux et du site internet. Nous avons fait distribuer un mot d’alerte inondation aux habitants des Cités le 22 janvier 2017 afin de les informer que la crue allait être plus importante qu’au début du mois et qu’il fallait être particulièrement vigilants en suivant les bulletins d’informations du site vigicrue.  Les agents des services techniques ont aidé les Migennois dont les caves et les sous-sols ont été inondés. Merci à eux pour leur moblisation. Deux bennes ont été mises en place aujourd’hui: une sur le parking du pont de l’Amançon et une autre rue André Mauroy pour que les habitants puissent déposer ce dont ils souhaitent se débarrasser suite aux inondations. Merci à la CCAM.

 

Monsieur le Préfet de l’Yonne, accompagné du colonel de la Gendarmerie et des pompiers,  est venu le 26 janvier après-midi à la Mairie afin de faire le point sur de la situation à Migennes et ses conséquences pour les habitants. Une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle a été demandée. Nous vous tiendrons au courant à ce sujet.

 

Deux voies d’accès à notre commune ont été fermées pendant plusieurs jours : la RD377 et la RD177, obligeant à passer par Cheny, Bonnard et Bassou – par le biais d’une déviation – pour se rendre à Auxerre.

 

10) L’avancée de nos travaux

 

Au niveau du bâtiment de la Villa Chantoiseau :

-les entreprises sont en train de réhabiliter le premier étage, celui qui accueillait jusqu’à récemment l’UNA. Elles ont débuté le changement des fenêtres au rez-de-chaussée. Le Foyer Louis Millot a été déménagé à la salle Jasmin.

 

La nouvelle salle : le coulage des murs extérieurs doit être terminé fin février. Puis, le plancher sera coulé, la charpente suivra.

 

Après les travaux, les associations retrouveront leurs emplacements.

 

L’espace de coworking, situé 9 avenue Roger Salengro :

pour les logements au premier étage, il ne reste plus que les peintures à réaliser. Début des travaux la semaine prochaine.

– le travaux se poursuivent au second étage, avec le plombier. Puis, après les peintures suivront.

 

Eglise Saint-Pancrace :

  • La fin des travaux se précise.
  • Les modifications au niveau électrique se terminent, avec la suppression des câbles électriques. Puis, les dernières finitions suivront.
  • Le reste des travaux sera effectué au printemps, lors des beaux jours.

L’ancien Lycée et la future école Marcel Pagnol :

  • Les travaux sont en cours de réalisation conformément au planning prévu. Cela est spectaculaire et avance correctement, malgré le mauvais temps.

 

En ce qui concerne l’eau potable :

  • La source de Villepieds subit de la turbidité depuis le 4 janvier. Nous mettrons au budget eau 2018 le nettoyage de la galerie.

11) LA SNCF nous a informé de travaux sur les voies à Champigny sur Yonne, avec un trafic perturbé du 15 janvier au 2 février :

« AUCUNE CIRCULATION DANS LE SENS LAROCHE – MONTEREAU ET 1 TRAIN SUR 2 DANS LE SENS MONTEREAU – LAROCHE ».

  • Et notamment du lundi 22 janvier au vendredi 02 février 2018 de 9h40 à 14h25

Des cars de substitution sont mis en place ».

Réhabilitation de notre gare :

Autre information que je souhaite vous communiquer, cette fois-ci concernant notre gare. Comme vous avez pu le lire dans la presse, le 22 novembre dernier, j’ai eu l’honneur d’être parmi les 1000 Maires de France invités à l’Elysée par le Président de la République. A cette occasion, j’ai eu l’occasion d’échanger au sujet de la gare de Laroche-Migennes avec Elisabeth Borne, Ministre auprès du Ministre d’Etat chargé de la transition écologique et solidaire, ainsi que des transports. Je lui ai adressé un courrier à ce sujet le 27 novembre dernier pour lui demander de nous aider à obtenir la réhabilitation rapide du souterrain, sa mise en accessibilité, ainsi que celle des quais.

Son chef de cabinet m’a répondu le 29 décembre dernier que la Ministre l’avait chargé de transmettre ma demande à SNCF Mobilités « en lui demandant de l’examiner avec attention » et de m’apporter « une réponse dans les meilleurs délais ». Il m’a écrit qu’il se tenait à ma disposition. Nous allons attendre la réponse de SNCF Mobilités ; je vous tiendrai bien évidemment informé et j’irai voir le chef de cabinet de la Ministre si besoin.

12) Une dernière information avec le changement des fréquences de la TNT le 27 mars 2018

L’agence nationale des fréquences m’a informé que notre commune est concernée par ce changement à partir du 27 mars 2018. La Région Grand Est, l’Aisne, la Cote d’Or et l’Yonne sont touchés. Ces travaux sur le réseau de télévision s’inscrivent dans le cadre des décisions prises par le Premier Ministre pour permettre la libération des fréquences hertziennes de la bande de 700 Mhz par les services audiovisuels vers les services de téléphone mobile à très haut débit.  Cette opération aura un impact direct sur les téléspectateurs qui reçoivent la télévision par l’antenne râteau : ils risque de perdre une partie de leurs chaines et devront donc, ce jour même, procéder à une recherche des chaines pour continuer à recevoir l’intégralité des chaines TNT après le 27 mars 2018.

13) Enfin, quelques évènements à venir :

 

Samedi 3 février à 11h a lieu la pose de la première pierre de la nouvelle caserne des pompiers avenue Jean Jaurès.

 

-Dimanche 4 février à 11 h à l’Escale est organisé par Benoit Février et son bureau la cérémonie de récompense des maisons fleuries et illuminées.

 

-Le 14ème salon Migennes Collector se déroulera samedi 24 et dimanche 25 février à la salle des sports. Les invités vedettes sont les acteurs britanniques John Rhys-Davies et Paul Kasey. C’est un évènement à ne pas manquer !

 

John Rhys-Davies a joué dans de nombreux feuilletons télévisés et séries télévisées comme Les Contes de la crypte (Saison 3, épisode 6 : La Perle Noire – titre original : Dead Wait), Sliders : Les Mondes parallèles, dans le rôle du Professeur Maximilien Arturo ou Shogun (rôle pour lequel il a été cité aux Emmy Awards), Moi Claude empereur, Hélène de Troie, Britannic. Il apparaît en guest-star, à la suite du succès du Seigneur des anneaux, dans Airliss, The Justice League, Star Trek : Voyager et Les Contes de la crypte.

 

Paul Kasey,  est assez connu pour faire un grand nombre de monstres et extra-terrestres dans les séries de la franchise Doctor Who depuis le retour de la série en 2005.

Il a aussi joué des rôles dans Star Wars

 

 

Merci de votre attention. Nous allons rentrer maintenant dans les délibérations à l’ordre du jour.

Mot du Maire en Introduction de la réunion du Conseil Municipal du Mercredi 20 décembre 2017

Nous sommes présents ce soir pour le dernier Conseil Municipal de l’année avant les fêtes de fin d’année. Notre assemblée se sera réunie au total 9 fois cette année. C’est la preuve que la démocratie fonctionne très bien dans notre commune.

A cinq jours de Noël et douze jours de la nouvelle année, je vous souhaite à vous, vos familles et vos proches, ainsi qu’à tous les Migennois de passer d’excellentes fêtes de fin d’année.

  • Au niveau du mouvement du personnel
  • Suite à l’offre d’emploi que nous avions publiée et aux entretiens réalisés, nous avons recruté une directrice du nouveau Service Scolaire Petite Enfance Education et Jeunesse (SPEEJ). Mme Aurore Cluzel occupait des fonctions similaires dans une commune de l’Ain et souhaitait se rapprocher de sa région d’origine. Elle doit prendre ses fonctions le 8 janvier prochain.

-Autre arrivé prévue début février 2018 : une nouvelle directrice des services techniques, Mme Bénédicte Saussac, une ingénieure, diplômée en aménagement du territoire. Elle a travaillé dans des bureaux d’études et dans une agglomération importante du Loiret. Elle remplacera Monsieur Sordet qui part à la retraite.

  • Après ce point ressources humaines, intéressons-nous aux décorations de Noël qui illuminent notre Ville

Cette année, 20 000 euros ont été investis dans l’achat d’illuminations. Et notamment la boule rouge située à la sortie de la passerelle de Banassac, côté office de tourisme ; le rideau lumineux sur la passerelle ; et la réfection complète des illuminations extérieures du marché couvert. L’ensemble de ces réalisations ont été effectuées en régie. Bravo au service électricité. Pour le reste de la Ville, la pose des illuminations a été effectuée par une entreprise. Les illuminations ont été lancées au début du mois.

Un sapin est installé en centre-ville (place Denis Papin) depuis le 29 novembre. Des sapins de 6 mètres ont aussi été installés dans chaque quartier :  au Cités (place du 1er mai), aux Mignottes (au sommet de la rue Marcellin Berthelot) et aux Vieux-Migennes (au niveau de l’Eglise Saint-Pancrace). D’autres sapins ont été mis en place : à l’EHPAD, dans chaque école, salle Jacques Brel, salle Jean Ferrat. Le budget en matière de sapins s’élèves à 3 700 euros. Ce sont des sapins achetés au niveau local, à Brion (en provenance du Morvan). Je salue l’excellent travail des agents du service Espaces Verts.

Les décorations de Noël habituelles ont été installées. Bravo aux services techniques, mais aussi aux élus qui ont participé à ce travail au niveau des sapins: Béatrice Collet et Fabrice Mallinger notamment.

  • Pour fêter Noël, la ville a organisé différents évènements pour les plus jeunes et nos anciens

Le 9 décembre, le Noël des Enfants a rencontré un très beau succès, avec la présence de nombreux enfants accompagnés de leurs parents. Bravo aux animatrices, à mon Adjointe, Bérénice Marin aidée par la conseillère municipale Béatrice Collet, qui ont tout mis en œuvre pour que cet après-midi soit inoubliable pour les plus petits et les plus grands. Le programme était riche : spectacle de clowns à l’Escale, sculpture de ballons et activités créatives à la salle Jean Ferrat. La journée s’est conclu par un lâcher de ballons lumineux.

Le 13 décembre après-midi a eu lieu le noël des assistantes maternelles. Il était organisé par le relais accueil petite enfance. Bravo à eux pour ce bon moment !

Nous n’avons pas oublié nos Anciens. Avec la distribution de 579 colis de Noël les 6 et 7 décembre à la salle J. Ferrat.

Les Migennois de plus de 70 ans, qui n’avaient pas participer au banquet des anciens, peuvent, s’ils ne sont pas encore venus, aller chercher leur colis au CCAS (75 avenue Jean Jaurès).

Les résidents de l’EHPAD n’ont pas été oubliés. Nous leur avons offert le 13 décembre après-midi un goûter, de la musique et des petits cadeaux. Ces attentions ont été appréciés par les résidents et le personnel de la maison de retraite. Merci à mon Adjointe, Marie-Claude Boizot, au personnel du CCAS, ainsi qu’à mes collègues qui ont fait le service et pour que ce moment d’échange et de partage soit une parfaite réussite.

  • Sans transition, faisons un point sur la sécurité

Le 7 décembre dernier, les forces de sécurité de l’Etat se sont mobilisés dans le cadre de l’opération départementale de mobilité. Dans l’ensemble des gares du département et sur certains points de circulation, policiers et gendarmes ont procédé à des contrôles de flux et à la sécurisation des transports en commun. La Gare de Laroche Migennes était bien évidemment concernée. La police municipale migennois a participé à cette opération pour le bien de tous.

Autre information : demain, jeudi 21 décembre à 10h devant la salle Jacques Brel, le lieutenant Nicolas Alluchon prendra la commandant de la Brigade Autonome de Gendarmerie de Migennes. C’est une bonne nouvelle.

Je rappelle mon attachement au respect des règles républicaines et le bon travail mené par notre police municipalité aux cotés des forces de l’ordre. Migennes est un exemple de partenariat qui fonctionne au quotidien pour le bien des habitants et cela se ressent.

  • Après la sécurité, une autre de nos priorités : la revitalisation de notre centre-bourg

C’est un sujet qui est d’actualité. La deuxième conférence nationale des territoires s’est déroulée le 14 décembre à Cahors. A cette occasion, le Premier Ministre, a fait une annonce importante : l’Etat va mobiliser 5 milliards d’euros sur cinq ans pour revitaliser les centres-villes. Un milliard proviendra de la Caisse des dépôts en fonds propres, 700 millions en prêts, 1,5 milliard d’Action Logement et 1 milliard de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Cette aide est annoncée pour les Villes moyennes. J’espère que celles de moins de 10 000 habitants comme la nôtre seront aussi concernées.

Mardi matin 12 décembre s’est réuni le dernier comité de pilotage de l’étude de redynamisation de notre centre-bourg. Lancée il y a un an, cette étude a été présentée le soir à la salle Jean Ferrat, en présence d’une soixantaine de Migennois et d’élus. Cela a été l’occasion de présenter les 7 objectifs opérationnels et les 18 actions prioritaires. Notre but est de devenir à l’horizon 2025 une ville créative, dynamique et ludique tournée vers l’Yonne et le Canal de Bourgogne.

Les orientations stratégiques sont les suivantes :

  • Renforcer le rôle de notre commune, ville centre de l’intercommunalité,
  • Réaffirmer notre identité autour de notre patrimoine industriel,
  • Développer le cadre de vie autour des rivières (Yonne et Armançon) et du canal de Bourgogne.

Je vous rappelle que cette étude pré-opérationnelle a fait l’objet d’une concertation poussée avec les habitants et les commerçants au cours de l’année 2017, avec :

  • Un diagnostic en marchant en février,
  • Un atelier avec les commerçants en avril,
  • Un atelier d’urbanisme avec les habitants en octobre.

L’étude de revitalisation de notre centre-bourg va se poursuivre dans les prochains mois, sur l’aspect habitat.

Nous allons également finaliser les 18 fiches actions proposées par l’étude en organisant d’autres réunions avec les habitants.

Je rappelle, comme je l’ai déjà dit à la presse, que les projets prévus ou qui seront décidés dans le cadre des fiches actions seront réalisés si nous sommes soutenus financièrement.

En parallèle, nous travaillons dans le cadre du contrat canal, qui devrait être signé avec la région en mars 2018.

  • Après l’étude de revitalisation du centre-bourg, je souhaite parler des projets et des animations au niveau commercial

Au niveau du commerce en test, nous avons sélectionné lors de la dernière commission économique un dossier pour un projet de vente de vêtements de marque – friperie. L’activité doit débuter au cours du mois de janvier prochain.

Au niveau des commerçants d’AC’tive Migennes de notre Ville, de Bonnard, Bussy-en-Othe, Charmoy, Laroche-St-Cydroine, Cheny, Epineau-Les-Voves et Bussy-en-Othe, ceux-ci organisent depuis le 9 décembre jusqu’à la fin du mois le grand jeu « La Magie de Noel », avec à la clef pour gagnants : des chèques cadeaux, 1 voyage de rêve et un téléviseur. Le tirage au sort aura lieu le 4 janvier 2018. J’invite les Migennois et tous les habitants de la communauté de communes, voire du canton à consommer local, à faire travailler nos commerçants et artisans si nous ne voulons pas que notre territoire se transforme en désert commercial.

A Migennes, notre action porte ses fruits, avec une baisse cette année du taux de la vacance commerciale par rapport à l’enquête interne que nous avions effectué en 2015.

C’est tous ensemble par une action collective que nous continuerons à redynamiser notre tissu commercial : en consommant migennois pour les habitants, en étant solidaires et dynamiques pour l’association des commerçants et en continuant l’action volontariste que nous menons au niveau de la Mairie depuis 3 ans et demi.

  • Après l’économie, un point sur la Sainte-Barbe et sur le nouveau centre de secours des pompiers avenue Jean Jaurès

La Sainte-Barbe du centre de secours de Migennes s’est déroulée le samedi 2 décembre. Bravo aux 8 pompiers décorés à cette occasion. Etat absent pour raison personnelle, c’est ma collègue conseillère départementale, Mairie Evrard qui me représentait.

Les anciens bâtiments EDF (la partie administrative) ont été récemment détruits pour y construire le nouveau centre de secours. Les gravats sont cours d’enlèvement. Ensuite se déroulera le terrassement et les travaux de construction suivront. Pour une inauguration prévue à la fin de l’année. C’est une très bonne nouvelle pour nos pompiers. L’arlésienne n’en est enfin plus une ! Notre persévérance et notre détermination ont permis la finalisation de cet outil indispensable pour l’agglomération Migennoise.

  • Nous avons inauguré le 2 décembre l’espace Guy Lavrat

En présence de Mme Suzanne Lavrat et des Migennois et Icaunais qui souhaitaient rendre hommage à celui qui fut Maire de notre Ville pendant 21 ans et conseiller Général pendant 25 ans. Le verre de l’amitié s’est déroulé dans les locaux du futur espace ce coworking, 9 avenue Roger Salengro.

  • Concernant les travaux communaux en cours

Eglise Saint Pancrace

L’ensemble du sol en tommettes est terminé. Les maçons procèdent actuellement au remplacement des pierres des piliers de la nef et du chœur. Les peintures de la fresque sont quasi finies, toutefois, quelques reprises sont à prévoir à la fin du chantier au printemps 2018.

Le bâtiment accueillant l’espace coworking et 2 appartements

Les travaux concernant les locaux du coworking sont terminés. Ceux de l’étage se poursuivent.

Au 1er étage, il est actuellement procédé à la pose de la faïence et du carrelage dans la salle de bain. Au 2ème étage, les démolitions sont terminées et le plaquiste s’apprête à réaliser le raillage pour permettre aux électriciens de passer les câbles. L’UNA a commencé son emménagement au rez-de-chaussée du bâtiment pour permettre le début des travaux au premier étage de la Villa Chantoiseau, au cours de la première quinzaine de janvier.

Aménagement et extension de la Villa Chantoiseau

Le coulage des murs de la première partie de la salle est en cours. Le couvreur a fait l’isolation de la couverture nord du pignon du bâtiment et travaille actuellement sur la façade est.

Maison de la mémoire

Le chiffrage des travaux est attendu.

Cimetière

Il est actuellement procédé à la fin de la construction du mur d’enceinte.

Puis, débutera l’ouverture de l’ancien et le reste des aménagements suivra début janvier.

Aménagement du parc du Pot Levé

Les bornes d’orientations, tables et bancs sont installés. Le terrain multi-sports est monté, mais pour des raisons climatiques le gazon synthétique n’a pu être posé. Il le sera après les fêtes de fin d’année, il en est de même pour les jeux destinés aux enfants.

Groupe scolaire Marcel Pagnol

Les anciens bâtiments sont détruits. Les marchés de travaux sont signés. Les premières entreprises interviendront à partir du 15 janvier 2018.

  • Suite à au décès de Johnny Halliday le 6 décembre, notre Ville a été mise à l’honneur au journal de TF1, dans le Point, sur le site de France info, Libération…

Comme vous le savez, il avait signé le 6 avril 1960 à 17 ans son premier contrat professionnel au Cabaret l’Escale.

Nous y avons organisé mardi 19 décembre une soirée gratuite afin de lui rendre hommage. Cette soirée s’est faite sous la forme d’un karaoké et a permis à tous les fans présents de reprendre les titres de leur chanteur préféré. Cela a été un beau succès. Merci aux 180 participants et aux organisateurs.

De plus, la municipalité souhaite nommer devant l’Escale une rue au nom de Johnny Hallyday, ainsi que le parking devant la salle Jean Ferrat.

Nous allons aussi lancer une souscription pour bâtir une stèle en l’hommage de celui qui fût l’Idole des Jeunes. Son coût est d’environ 25 000 euros.

Des verres collector à son effigie sont en cours de fabrication et seront disponibles à la vente à l’Escale et à l’Office de Tourisme, par boite de 6 verres.

Nous baptiserons derrière le Cabaret le Canal en « Canal 66 » et nous réfléchissons à quelque chose de plus moderne comme un hologramme pour améliorer les visites de l’Escale organisées par l’office de tourisme…A suivre !

Les évènements à venir

  • La Mairie de sera fermée le samedi 23 décembre 2017. Elle sera bien sûr ouverte le samedi 30 décembre 2017 pour permettre les inscriptions sur la liste électorale.
  • Les 23 et 30 décembre 2017, les permanences des Adjoints au Maire en Mairie sont annulées (pour cause de vacances de fin d’année). Reprise de cette permanence le 6 janvier 2018.
  • Le 31 décembre à 20ha lieu comme chaque année le Noël de la Solidarité organisé conjointement par l’association auxerroise passerelle, le CCAS de la Ville et la MJC de Migennes.
  • La cérémonie des vœux de la Ville a lieu le 5 janvier à 18h30 à la salle Jacques Brel.

Mot du Maire en Introduction de la réunion du Conseil Municipal du Mardi 21 novembre 2017

Je suis heureux de vous accueillir ce soir pour l’avant dernière réunion du Conseil Municipal de 2017. La prochaine se déroulera le mercredi 20 décembre, juste avant les fêtes de fin d’année. Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à réserver dès à présent cette date dans vos agendas.

Pourquoi sommes-nous réunis un mardi soir et non pas un mercredi soir comme habituellement ? Tout simplement afin de permettre aux élus migennois qui le souhaitent de se rendre au salon des Maires et des Collectivités Locales qui a lieu aujourd’hui, demain et après-demain à la Porte de Versailles à Paris. Ce salon est toujours l’occasion de trouver de bonnes idées pour notre commune, mais aussi de rencontrer d’autres élus de toute la France.

  • Point sur la réorganisation des services municipaux

La restructuration des services est en cours grâce à la collaboration active de nos équipes et la participation active des intéressés à leur déménagement, tout se déroule de façon sereine. Stéphanie Gaudier et Valérie Scariot ont d’ores et déjà intégré leurs bureaux en mairie. Tout comme Olivier Josmar et Florence Aguado à l’annexe 2.

Au niveau du SPEEJ (le service petite enfance, scolaire et jeunesse) – après une campagne d’annonce, une quinzaine de candidatures de bonne facture nous sont parvenues. Les auditions de 8 candidats se sont déroulées les 20 et 21 novembre. L’ambition est grande puisqu’il s’agira de fédérer des services dont l’activité est complémentaire mais qui ne sont pas habitués à travailler ensemble. Le rapprochement géographique (à l’annexe 1) sera finalisé pendant les vacances de décembre, après que le public ait été averti des changements.

Au niveau du Directeur des Services Techniques, Monsieur Beugnon, candidat retenu, devrait arriver normalement en février 2018.

  • Depuis le 1er novembre, une nouvelle charge nous a été transférée par l’Etat : le Pacte Civil de Solidarité (PACS)

En 1999, lorsque le gouvernement Jospin a fait adopter le PACS, il n’était pas question de conclure ces unions en Mairie. C’est pourquoi depuis 18 ans, les signatures se faisaient dans les tribunaux d’instance et devant les avocats dans une partie infime des cas. Depuis 20 jours, cette compétence a été transférée aux Mairies. C’est la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIème siècle, qui a prévu ce transfert afin de désengorger les Tribunaux d’instance. Le précédent ministre de la Justice avait donné comme argument qu’« en transférant la gestion du pacte civil de solidarité – PACS – et le contentieux du changement de prénom aux officiers de l’état civil, nous favoriserons un meilleur audiencement des autres contentieux ». Problème : comme d’habitude l’Etat transfère une nouvelle compétence aux communes (cette fois, à l’Officier d’Etat-Civil) et encore une fois ne prévoit aucune compensation financière. Après les nouvelles activités périscolaires, l’instruction des permis de construire…maintenant la gestion des PACS…cela commence à faire beaucoup !

A Migennes, le nouveau service Affaires Générales et finances a mis à jour son logiciel Etat-Civil et est en train de mettre en place de nouvelles procédures.

  • « Nous avons eu un été calamiteux… Nous sommes dans un automne orageux » (André Laignel)

J’évoquais lors du Conseil Municipal du 27 septembre les mauvaises nouvelles qui ont été annoncés cet été pour les collectivités locales. Baisse des contrats aidés (une solution a été trouvée pour chaque emploi aidé dans notre ville), économies sur les dépenses imposées, désengagement de l’Etat au niveau du logement social….

« Nous sommes [maintenant] dans un automne orageux », comme l’a expliqué le 1er Vice-Président délégué de l’AMF, André Laignel. D’ailleurs, de nombreuses collectivités locales avaient décidé de fermer leurs services le 9 novembre en signe de contestation de la politique menée par le gouvernement. François Baroin, le Président de l’AMF a raison : « les efforts demandés sont disproportionnés » et nous n’acceptons pas de voir la gestion de nos communes critiquée. C’est la libre administration des collectivités locales qui est maintenant remise en cause. C’est inacceptable. Nous allons suivre avec attention ce que va dire le Président de la République dans 2 jours au Congrès des Maires. De son côté, l’AMF déjà annoncé qu’elle saisirait le Conseil Constitutionnel pour entrave à la libre administration des collectivités si rien n’évolue sur les contraintes et réformes financières et réglementaires pesant sur le bloc communal.

  • Faisons ensuite un point sécurité

Je me félicite de l’opération menée le 9 novembre en centre-ville, conjointement par la Gendarmerie et la Police Municipale. Quatre infractions aux stupéfiants ont été relevés. Nous ne lâcherons rien et allons continuer ces actions communes avec la Gendarmerie.

Autre bonne nouvelle : Mme la Procureur de Sens a donné un avis favorable pour :

– le projet de convention pluri-communale de coordination de la police
municipale et des forces de sécurité de l’État pour les communes de
Migennes/Bonnard/Bussy-En-Othe/Charmoy/Epineau-Les-Voves, dans le cadre de la mise à disposition des agents de police municipale de la commune de Migennes,
– le projet de convention de mise à disposition des agents de police
municipale de Migennes dans le cadre d’une police pluri-communale.

Si vous vous absentez de votre habitation pendant les vacances, n’hésitez pas à le signaler suffisamment en avance à la brigade de la Gendarmerie et auprès de la Police Municipale. C’est l’opération tranquillité vacances.

Autre sujet : avec l’approche des fêtes de fin d’année, c’est aussi la période des calendriers pour l’année prochaine. Il faut bien demander la carte professionnelle aux personnes qui vous vendent des calendriers. Les agents de la CCAM en sont munis.

On m’a signalé qu’une ou plusieurs sociétés, prétendant agir pour le compte de l’Etat démarchent des commerçants migennois. Dans le cadre de mise aux normes accessibilité pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite, elles proposent de réaliser un diagnostic pour éviter une éventuelle verbalisation en raison d’un dépôt tardif d’un dossier d’Agenda d’Accessibilité Programmée. Ce type de dossier doit être déposé en Mairie au service urbanisme. C’est un démarchage abusif. J’invite les commerçants à être prudents et à signaler ces agissements à la police municipale ou à la gendarmerie !

  • Point sur la nouvelle des casernes des pompiers

La signature des marchés du nouveau centre de secours a eu lieu jeudi dernier au centre de secours actuel, en présence de Christophe Bonnefond, le Président du SDIS de l’Yonne.

Les étapes suivantes sont :

– la démolition qui sera achevée pour la fin décembre,

-la préparation du chantier de mi-décembre à mi-janvier,

-le terrassements mi-janvier,

-la maçonnerie à compter de début février.

  • Revitalisation de notre centre-bourg et actions en faveur du soutien au commerce de proximité

Centre-Bourg

Un atelier de concertation avec les habitants a eu lieu le mercredi 11 octobre au cabaret l’Escale. Une vingtaine de participants migennois étaient présents pour imaginer le centre-ville de demain à travers un atelier manuel. 3 sites ont été sélectionnés pour être « réinventés » : la Place de la République (Marché), le Port et les abords du Canal de Bourgogne. Les idées dégagées au cours de cet après-midi alimenteront l’étude de redynamisation du centre-bourg et serviront de base de réflexion lorsque le réaménagement de ces espaces publics sera envisagé.

Un COTEC a eu lieu le 10 novembre dernier. Les grandes actions à programmer à l’horizon 2025 ont été proposées. Cela concernera notamment le réaménagement des espaces publics des 3 sites concertés (place de la république, port, abords du canal) mais aussi des actions plus légères pour densifier et diversifier l’offre commerciale comme créer des parcours d’achat, accueillir de nouvelles activités et services autour de la gare, créer un parcours de balade et de découverte de notre patrimoine, etc.
Le COPIL aura lieu le 12 décembre prochain pendant lequel les partenaires valideront les actions et définiront les lignes budgétaires qu’ils pourront débloquer. Une feuille de route sera présentée par le bureau d’étude afin de prioriser dans le temps les différentes actions. Cette réunion marquera la fin de la tranche ferme de l’étude de revitalisation du centre-bourg.
Développement économique

3 totems ont été installés aux entrées de la commune : un côté Laroche-Saint-Cydroine, un  côté Bussy-en-Othe et un autre côté Brienon-sur-Armançon. Ils doivent permettre d’annoncer et de valoriser les différents commerces, services et équipements de notre Ville. 2 autres totems seront installés en fin d’année : un dans le quartier des Cités de L’Armançon côté Cheny et un autre au niveau du Pont Carré vers la Sicavyl. Un autre est à l’étude pour l’année prochaine pour attirer le flux depuis la RD 606 vers Migennes. Des discussions sont en cours avec le Conseil Départemental.

La Commission économique a voté le 3 novembre dernier le maintien de Frédérique GARBATO (enseigne Couds-ci Couds ça) dans la boutique éphémère. A partir du 31 janvier, le bail sera renouvelé pour 1 an. Le loyer sera augmenté de 20% pour atteindre un loyer de 330€ HC. D’autres créations de boutiques éphémères sont à l’étude au centre-ville.

Après un appel à candidatures et une audition devant un jury composé de nos partenaires, un porteur de projet a été identifié pour intégrer le Commerce en Test. Il s’agira d’un commerce de vêtements de marques en « outlet » et friperie. Des éléments pour finaliser leurs dossiers sont en cours afin de leur garantir l’accès à des financements pour bien démarrer leur activité.

Un directeur commercial de chez Vival a été rencontré afin d’envisager la construction d’une surface alimentaire avec services dans le Quartier des Cités au niveau du rond-point Guy Moquet. Une étude de marché est en cours pour déterminer ou non leur intérêt. Nous aurons un retour de leur part d’ici mi-décembre.

Au niveau du camping, en raison des demandes (en provenance notamment d’entreprises), il a été décidé de laisser ouvert le camping jusqu’au 22 décembre. C’est exceptionnel. Nous verrons si nous décidons de faire la même chose l’année prochaine.

Après la revitalisation du centre-bourg, la politique de la ville en faveur du quartier prioritaire « Pompidou-Ravel »

  • L’appel à projet 2018 de notre contrat de ville a été mis en ligne sur notre site internet (dans l’onglet projets) début novembre. L’accent sera mis en 2018 sur :
  • le travail avec le conseil citoyen,
  • les actions favorisant l’éducation à la santé,
  • les actions permettant le développement de la lecture et les activités permettant la déconnexion des écrans.

J’invite les acteurs associatifs, les organismes publics ou privés et les habitants à s’engager pour proposer des projets. Les dossiers doivent être remplis et adresser à la Mairie pour le 31 décembre dernier délai. Ils seront examinés en Comité Technique et par le Comité de Pilotage entre la fin janvier et la mi-février 2018.

L’équipe projet de la politique de la Ville a été sollicitée le 14 novembre toute la journée pour participer avec l’Etat et le cabinet TRAJECTOIRES aux réunions de lancement du travail sur le BILAN A MI PARCOURS 2015-2017 des contrats de ville. A cette occasion, Migennes a accueilli toutes les équipes CONTRAT DE VILLE DE L’YONNE (Auxerre, sens, Joigny, Migennes). Une visite sur site de Mme la sous-préfète chargée de la politique de la ville est prévue le 27 novembre. A cette occasion, un échange sera organisé et deux visites sur site sont prévues : à l’espace famille et au jardin partagé des Mignottes.

  • Les travaux en cours

Eglise Saint Pancrace

Les artistes peintre ont fait ressortir les fresques de l’église. Les maçons restaurent actuellement les colonnes et pierres du transept. Le dalle du sol est en cours de réalisation.

Espace de coworking 

Les peintres procèdent actuellement à la mise en peinture des locaux. Dès que cette opération aura été réalisée, les électriciens se chargeront de la pose des luminaires. Le maçon a terminé l’ensemble des cloisons, des doublages, carrelages et faïences. La livraison des locaux est prévue début décembre.

Aménagement et extension de la Villa Chantoiseau

Les maçons ont réalisé l’ensemble des fondations de la nouvelle salle et vont faire un essai de coulage des murs de la salle en béton blanc. Ensuite viendra le coulage définitif des murs.

Le serrurier a retiré l’ensemble des persiennes du bâtiment, seules celles du rez-de-chaussée sont conservées. Le sablage et la mise en peinture desdites persiennes vont être réalisés prochainement.

Cinéma

L’avant-projet a été présenté et il est souligné une difficulté particulière due à l’étude de sol.

Maison de la mémoire

Franck KHIEL réalise actuellement les plans de l’existant. Il présentera le plan du projet d’ici la fin de l’année.

Cimetière :

Les travaux d’éclairage public qui consistent en la réalisation d’une tranchée, du passage de câbles et de la pose de mâts avec luminaires sont terminés.

Les travaux de voirie : piquetage, terrassement, construction d’allée en concassé calcaire, pose de bordures, de réseau pluvial, d’un parking et d’une noue (fossé peu profond et large destiné à recueillir provisoirement l’eau) sont terminés à l’exception de la couche de roulement du parking en béton bitumineux.

Les travaux de maçonnerie qui consistent en un coulage des fondations sont en cours.

Quant au lot espaces-verts, celui-ci sera réalisé à la fin du chantier au printemps.

L’aménagement de l’avenue du Port (parking, trottoir, plate-bande plantées) vient de commencer.

Sont prévues très rapidement, les installations dans le parc du Pot-Levé d’un terrain multi-sports, d’un jeu pour enfant, de tables et bancs, de bornes pour parcours d’orientation.

Voirie:

Les travaux de réfection des trottoirs et de la chaussée de la rue Pasteur sont en cours, la fin du chantier est prévue pour fin novembre.

PMR :

Les passages PMR sont réalisés (îlot Dunant, avenue Salengro, carrefour Tilleul-Gounod, carrefour Docteur Roux, carrefour Landrin-Branly).

Les affaissements rues Ravel et Briand sont réalisés. Ceux des rues A France et A Camus sont en cours d’exécution.

Puis, viendra l’installation d’un escalier PMR devant l’entrée de la Perception rue du 4

Les services routiers du département, en l’occurrence l’Agence territoriale routière de Joigny, sont intervenus sur deux chantiers :

– les travaux de réfection de la chaussée du pont situé entre Migennes et Charmoy sur la RD 377, engagés par le Département le 23 octobre, se sont terminés le 8 novembre.

– les travaux de réfection du Pont entre Migennes et Cheny.

  • Evènements passés et à venir

Voici en résumé les animations qui se sont déroulées dans notre Ville depuis le Conseil Municipal du 27 septembre dernier :

  • Le 2ème salon culinaire et artisanal (30 septembre et 1er octobre) a rencontré un beau succès, avec près de 70 exposants, un record ! Bravo aux 2 chevilles ouvrières de la manifestation, mon Adjointe à la vie associative et à la culture, Danièle Boutault et la conseillère municipale, Béatrice Collet. Merci également à tous les élus se qui sont mobilisés, aux commerçants d’Active Migennes (qui ont tenu la buvette et offert 80 lots), aux exposants (un questionnaire de satisfaction leur a déjà été adressé – les premiers retours sont arrivés : ils sont très positifs !) et aux visiteurs. Je n’oublie pas également les services techniques de notre commune, sans qui rien ne serait possible. Rendez-vous l’année prochaine pour la 3ème édition du salon.
  • Le 11ème salon du livre (le 15 octobre) est toujours un moment important pour notre Ville. Cette année, malgré un programme riche avec des têtes d’affiche connues, il y a eu moins de fréquentation que lors des précédentes éditions. On peut expliquer cette baisse de fréquentation par le beau temps, mais aussi par le contexte actuel. Nous ferons mieux la prochaine fois. Je remercie tous ceux qui sont venus à ce 11ème salon du Livre et qui ont participé de près ou de loin à son organisation. Et en particulier, Danièle Boutault, mon Adjointe, Mélanie Michaut, la responsable de la médiathèque et son équipe, Martine Clément, la Présidente des Amis de la bibliothèque et tous les bénévoles de l’association. Je n’oublie pas également les services techniques de la Ville et de la communauté de communes.
  • Le 22 octobre a lieu à la salle Jacques Brel le banquet annuel des anciens. 189 Migennois de plus de 70 ans avaient répondu à notre invitation. Ce fut un moment très convivial. Nous avons honoré les deux doyens : Suzanne Marie-Louise Caron et Henri Cageron. Nos ainés qui ne sont pas venus pourront récupérer leur colis de Noël les 6 et 7 décembre prochain à la salle Jean Ferrat. Les résidents de l’EPHAD ne sont pas oubliés, avec un goûter à leur attention prévue le 13 décembre après-midi. Merci à Marie Claude-Boizot, mon Adjointe au 3ème âge et à l’équipe du CCAS.
  • Le 27 octobre, nous avons inauguré les salles Jasmins et Coquelicot rénovés, en présence de nombreux présidents d’association, des jeunes du Service Animation Jeunesse et de l’ASUCM handball, ainsi que des Crazyspray. Bravo à tous ceux qui ont participé à cette rénovation et à ceux qui l’ont encadré. Je remercie en particulier Marie Evrard, mon Adjointe à la jeunesse et aux sports, les jeunes et l’équipe du SAJ.
  • Le 8 novembre a eu lieu la 8ème ludothèque à la salle Jacques Brel. Cette fois encore, cela a été un très beau succès, avec des jeux de société divers, des ateliers créatifs et un parcours de motricité. Merci aux 335 participants (224 enfants et 111 adultes) et aux organisateurs. Je pense en particulier à Bérénice Marin, mon Adjointe en charge notamment de la petite enfance et à ses équipes du Relais d’Accueil Petite Enfance, des Halte-Garderies, du PRE, du CLAS.
  •  Le 11 novembre, nous avons commémoré le 99ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Le parcours de notre cérémonie a été modifié en raison des travaux en cours à l’Eglise Saint-Pancrace. Depuis la loi de 2012, le 11 novembre est l’occasion de rendre hommage à l’ensemble des morts pour la France.

Voyons maintenant les principaux évènements à venir qui vont rythmer la vie de notre commune :

-le 30 novembre à 18h à la Salle Jacques Brel, notre commune accueille la cérémonie de remise des récompenses départementales des Villes et Villages Fleuris. La cérémonie est organisée par l’agence départementale du tourisme de l’Yonne, avec le soutien des services techniques municipaux.

-Le samedi 2 décembre à 11h00 sera inauguré l’espace Guy Lavrat afin de rendre hommage à celui qui fut Maire de notre commune de 1977 à 1998. Rendez-vous à 11h au Parc Chantoiseau près de la stèle Guy Lavrat.

Le samedi 5 décembre à 18h30, nous nous retrouverons au monument aux morts pour la Journée Nationale d’hommage aux morts de la guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de la Tunisie. 

Le samedi 9 décembre à partir de 14h30 à la salle Jean Ferrat est organisé le Noël des Enfants de la Ville. Des spectacles et des activités variés seront proposés, avec une visite prévue du Père Noël.

-2 dernières dates à noter dans vos agendas : les 24 et 25 février pour une nouvelle édition du salon Migennes Collector 

Merci de votre attention.

Mot du Maire en introduction du Conseil Municipal du 27 septembre 2017

Ce soir, nous sommes réunis pour le premier conseil municipal après la période estivale.  J’espère que celle-ci vous a permis de vous reposer afin de donner le meilleur de vous-même au service de notre Ville et de ses habitants au cours de ce second semestre.

Je tiens à vous souhaiter, ainsi qu’à tous les Migennois, une excellente rentrée 2017. Avec mon équipe municipale, nous sommes déterminés à poursuivre notre action pour construire l’avenir de Migenne

L’été est loin d’avoir été une période creuse pour les services municipaux et les élus. Je remercie tous ceux qui sont « restés sur le pont » pour faire avancer les projets municipaux.

Avant d’évoquer les affaires communales, je souhaite revenir rapidement sur la situation internationale et nationale.

 

Cet été, de nombreux attentats terroristes ont frappé l’Europe et le monde

 

Londres au Royaume-Uni, Barcelone et Cambrils en Espagne, Turku en Finlande, Sourgout en Russie, Ouagadougou au Burkina Fasso, Kaboul en Afghanistan, etc…

Des noms de ville qui nous sont plus ou moins familières, mais qui ont toutes été frappées par le même maux : l’extrémisme djihadiste. La bataille sera longue et nous disions déjà en 2015 qu’il faudrait s’habituer à ces évènements. Mais qui peut s’habituer à ces actes ignobles ?

Nous avons une pensée pour eux, leurs familles, leurs proches, ainsi que pour les blessés.

Je vous propose que nous observions une minute de silence en hommage aux victimes de ces attaques.

[Minute de silence]

Je vous remercie.

 

 

La menace terroriste concerne également toujours notre pays : entre attentats déjoués, attaques contre les militaires de l’opération sentinelle ou contre nos concitoyens (même si la prétendue folie est censée excuser les auteurs d’actes abjectes et gratuits). C’est pourquoi l’Assemblée nationale a adopté le 6 juillet la sixième prorogation de l’Etat d’urgence, du 15 juillet au 1er novembre. Le gouvernement souhaite que notre pays sorte de l’état d’urgence, avec l’adoption d’une loi visant à « renforcer la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme ». Présenté le 22 juin en Conseil des Ministres, le projet de loi est examiné depuis cette semaine à l’Assemblée Nationale. Des dispositions permises par l’état d’urgence doivent être intégrées au droit commun.

J’apporte mon soutien aux forces de l’ordre qui veillent sur notre sécurité. D’ailleurs, je souhaite la bienvenue au nouveau commandant de la Brigade autonome de Gendarmerie de Migennes, le Lieutenant Nicolas Alluchon, mais aussi au nouveau chef d’Escadron de Sens, le Capitaine Nicolas Nanni.

 

Sans transition, l’été a également été marqué au niveau national par des mauvaises nouvelles pour les collectivités territoriales

Contrairement à ce qui avait été annoncé le 17 juillet lors de la conférence des territoires – et en particulier par le Président de la République  – le gouvernement a décidé d’annuler 3 jours plus tard par un décret (pris le 20 juillet – en plein milieu de l’été) 300 millions d’euros  de crédits destinés aux collectivités territoriales. Ce sont donc des investissements qui ne pourront pas se faire : au détriment des habitants et des entreprises de BTP.  Cela se traduit déjà par une baisse de 5000 euros de l’aide de l’Etat pour le contrat de Ville de Migennes (sur les 10 000 euros d’aides prévues).

 

Autre sujet d’inquiétude : la suppression annoncée de la taxe d’habitation pour 80% des français. « En effet, la suppression progressive de cet impôt local va non seulement distendre les liens existants entre les contribuables locaux et leurs communes, mais aussi priver nos villes et villages de ressources importantes ». On nous parle de compensation à l’euro près, mais nous savons bien ce qu’il est advenu avec le RSA et les restes à charges colossaux que doivent financés les Départements, ainsi que les EPCI. J’ai sollicité des éléments d’informations auprès de tous les parlementaires de l’Yonne. J’ai eu un retour de Guillaume Larrivé et d’Henri de Raincourt. Nous en saurons plus lors de la présentation du projet de loi de finances pour 2018, discuté en octobre à l’Assemblée Nationale.

 

Autre coup dur à l’égard des collectivités territoriales : la réduction du nombre de contrats aidés, qui sont souvent une aide indispensable pour le bon fonctionnement de nos structures. Certains disent que c’est la faute du précédent gouvernement, auquel Monsieur Macron appartenait il me semble.

Il va falloir faire « autant avec moins ». Ce n’est pas une nouveauté ! Mais cela va bientôt devenir impossible, sans avoir à impacter les politiques conduites à l’attention de nos populations.

 

Revenons maintenant à notre commune.

 

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un corps a été découvert le 18 août dans le Canal de Bourgogne

 

Il s’agit d’un jeune homme de 22 ans, originaire de l’Aube, qui s’était fait remarquer pour des affaires de drogue. L’enquête pour des faits d’homicide volontaire a été confiée aux militaires de la gendarmerie de la section de recherches de Dijon et de la Brigade de recherches de Sens. Un suspect a été arrêté la semaine dernière en Espagne. Affaire à suivre…

 

Passons maintenant à la rentrée scolaire

 

789 élèves ont fait leur rentrée lundi 4 septembre dans nos trois groupes scolaires – soit une baisse de 67 élèves par rapport à l’année dernière. Tout s’est bien passé. La Police Municipale était présente pour rassurer parents, enfants et enseignants.

Merci aux Ateliers Techniques Municipaux qui sont intervenus cet été pour réaliser les travaux dans les écoles, et notamment des travaux d’électricité, de menuiserie, de serrurerie, d’ajouts d’éléments qui améliorent le quotidien.

Les petits Migennois vont désormais à l’école 4 jours par semaine : lundi, mardi, puis jeudi et vendredi‪, de 8h30 à 11h30 et ‪de 13h30 à 16h30. Ainsi, il n’y aura plus d’ateliers éducatifs, une réforme avec laquelle nous n’étions pas d’accord, mais que nous avions mis en place.

Les parents d’élèves ont été très nombreux à appuyer cette décision, permise par le Gouvernement, en se prononçant favorablement dans les Conseils d’écoles et par le biais du questionnaire que nous avons diffusé pour l’occasion (89,95% favorable).

 

Nous avons œuvré au côté l’Association des Centre de Loisirs du Migennois pour favoriser la mise en place d’un accueil le mercredi matin (ce qui n’avait jamais existé à Migennes). Celui-ci a débuté depuis le 6 septembre. Il se déroule de 7h15 à 11h45 au centre de loisirs du Pot Levée (derrière la Mairie). Il est possible ensuite pour les enfants de déjeuner, puis de faire l’après-midi diverses activités au centre de loisirs Patûre de Parny à Cheny, une compétence de la CCAM.

 

Je voudrais faire un point en particulier sur l’école Paul Verlaine et le mécontentement des familles. Une réunion a été organisée le 14 septembre dernier, en présence de mon Adjointe, Mme Marin et de Nicolas Briolland, représentant de l’académie. Je souhaite faire une mise au point. Ce n’est pas le Maire qui décide de la suppression de tel ou tel poste dans l’éducation nationale. Nous ne nous n’occupons pas non plus du nombre des enseignants, ainsi que de la nature des enseignements. La Mairie gère simplement les locaux. Dire le contraire est un mensonge. Je vois que certains utilisent des décisions prises par l’Etat à des fins politiques Comme d’habitude, ce sont les champions des tracts et des pétitions. Utiliser les angoisses pour en retirer un bénéfice politique ou une satisfaction est minable ! Cela me dérange que la vérité soit détournée, avec le concours de la directrice de l’école. Surtout pour égratigner la municipalité, coupable de tous les maux selon eux.

 

Alors oui, retirer des postes est scandaleux. Mais il faut aussi dire que nous élus nous nous battons au niveau des dérogations pour éviter une baisse encore plus forte des effectifs. Comme je le dis souvent, l’intérêt général n’est pas la somme des intérêts particuliers.

Après chacun doit jouer son rôle. Je regrette que nous ayons eu que très tardivement les effectifs attendus de l’Ecole Paul Verlaine. C’est aux directeurs d’école de nous informer et non d’organiser avec l’opposition le jour de la rentrée une réunion orientée avec des interprétations fausses. Nous aurions pu agir tous ensemble en amont.

Donc, comme vous, je condamne ces suppressions de pte et souhaite que l’Académie les pourvoie rapidement. Je vous proposerai d’ailleurs (au cours de cette soirée une délibération / motion allant dans ce sens. Chacun prendra ses responsabilités. Soyons unis, au lieu de se diviser face à l’Etat, qui jour après détruit méthodiquement les liens entre les communes et les citoyens.

 

La rentrée, c’est aussi celle du contrat local d’accompagnement à la scolarité (CLAS) et du Projet de réussite éducative (PRE)

 

Le contrat local d’accompagnement à la scolarité a repris le lundi 25 septembre 2017 pour les écoles Marcel Pagnol et Paul Verlaine (élèves du CE1 au CM2). Ces activités se déroulent les lundis, Mardis de 16h30 à 18h et les Jeudis , Vendredi de 16h30 à 17h30 (afin d’alléger les fin de semaine des enfants et les rendre autonome dans leur organisation). Les inscriptions se sont faites au service du PRE annexe 1 tous les jours de la semaine sauf le vendredi après-midi .

Nous attendons un effectif de 28 élèves dans chaque établissement.
Deux Animatrices seront présentes dans chacun des établissements pour accompagner l’enfant tout au long de son année scolaire.
Le projet de réussite éducative continue sur sa lancée. Différentes familles et enfants sont suivis régulièrement. Aujourd’hui nous comptons environ 60 enfants qui bénéficie d’un accompagnement à la santé, sportive, loisirs…… (depuis janvier 2017).

 

Avec la rentrée, c’est le retour des horaires habituels de la Mairie et la réouverture de la médiathèque L. Aragon

Depuis le lundi 28 août, la Mairie a retrouvé ses horaires habituels. Les permanences des élus du samedi matin (de 10h à 12h) ont repris, tout comme la permanence du Maire et de la 2ème Adjointe aux Affaires sociales le mardi après-midi (de 14h à 16h00) au CCAS.

La médiathèque a réouvert le mardi 29 août et ouvre de nouveau les samedis après-midi.

Autre information : depuis le 4 septembre, le service de l’eau a déménagé 1 rue des écoles, dans les locaux de la communauté de communes afin de créer un pôle unique eau-assainissement. Celui-ci sera désormais joignable au 03 86 92 99 41 aux horaires suivants : du lundi au vendredi de : 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

 

La rentrée, c’est aussi le retour de la culture avec les activités du Cabaret de l’Escale

 

Le 19 septembre à 18h a eu lieu au café B Chef la conférence de presse du lancement de la nouvelle saison. 24 dates sont prévues du 17 octobre au 18 janvier. N’hésitez pas, si ce n’est pas déjà fait, à vous abonner, et surtout à venir écouter et déguster les styles proposés.

Après la rentrée, les Cités de l’Armançon

J’ai écrit le 18 juillet à la Direction de Domanys au sujet du manque d’entretien des abords des immeubles dans le quartier.

La Directrice Générale de Domanys m’a répondu le 25 juillet qu’elle transmettait mon intervention à Mme Hus, Directrice du service clients, « en lui demandant de bien vouloir faire le nécessaire le plus rapidement possible ».

Deux actions ont été menées par Domanys :

  • La taille de haies le 1er et le 2 août dernier,
  • Une entreprises a été mandatée et est intervenue ces derniers jours.

 

Point revitalisation du centre-bourg

Centre-bourg :

Un COPIL a eu lieu le 15 septembre avec les élus et les partenaires techniques et financiers. Un schéma de principes d’aménagement avec des grandes actions par secteurs ont été approuvés. Le 11 octobre aura lieu un atelier participatif avec les habitants pour prendre en considération leurs attentes dans l’aménagement de certains secteurs stratégiques comme la Place du Marché et le Port de Plaisance.
Au niveau du lancement de certains chantiers du centre-ville, la conception de l’hôtel-restaurant et du cinéma est en cours et les travaux devraient débuter premier trimestre 2018. Ces projets devraient voir le jour fin d’année prochaine.

 

Signalétique :
Les lattes publiques signalétiques ont été installées cette semaine.

Les totems en entrée de ville seront installés courant octobre.

 

Nouveaux commerces :

Je souhaite la bienvenue au 2 nouveaux commerces qui se sont installés sur la Ville Haute, dans la zone des Latteux :

-le déstockeur, discounter « Impact », situé rue Olympe de Gouges,

-la chaine de restaurant fast food « O’Malo » situé près de la galerie commerciale Leclerc, avec un accès séparé.

 

 Nous lançon un appel à candidatures pour le Commerce en Test

Celui-ci est situé au 59 avenue Jean Jaurès à Migennes. L’enseigne a été posée la semaine dernière avec un kakemono expliquant le dispositif et un article est paru dans l’Yonne Républicaine samedi 16/09. D’autres dispositifs de communication sont utilisés également à travers les réseaux sociaux et les sites d’annonce comme Leboncoin.

Le dossier est à retirer auprès de la chargée de mission centre-bourg et à retourner avant le 31 octobre.

Le Commerce en Test est un concept qui élargit celui de la Boutique éphémère en intégrant, en plus d’un loyer modéré et d’un bail précaire, un accompagnement technique du porteur du projet commercial pour l’aider dans la création de son entreprise et dans le développement de son activité dans le but de l’aider à s’installer durablement sur le territoire. Pour cela des partenariats ont été faits avec la CCI, le Cabinet JP Pineau, Initiactive 89 et AC’tive Migennes. Des prestations de services ont également été négociées à tarifs avantageux avec des entreprises locales comme la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, l’assurance Aréas et Look Pub.

 

Tout est prévu pour faciliter l’installation du futur commerçant et lui limiter tout investissement et risques financiers.
Le local commercial appartient à un propriétaire avec lequel une charte d’accord de mise à disposition du local a été signée pour cette expérimentation. Le loyer restera modéré sur la période d’essai de 2 x 6 mois. Si l’expérience est positive, le commerçant pourra rester par la suite moyennant un loyer progressif et un bail classique.

 

L’installation d’une nouvelle entreprise

Une nouvelle entreprise de haute technologie dans le son s’est installée: Artaliis. Elle conçoit et assemble des enceintes haut de gamme réputées pour leurs performances acoustiques et leur design. En juin dernier à Chablis, elle a été élue « start up de l’année » lors de la 3ème édition des Grands Crus de l’Yonne. Nous leur souhaitons la bienvenue à Migennes et tous nos vœux de succès pour le développement de leurs activités. C’est une très bonne nouvelle !

 

Point sur les travaux dans la Ville

Transformation du lycée pour y accueillir le groupe scolaire Marcel Pagnol

Le marché de travaux est lancé. Lesdits travaux commencent par le désamiantage et la déconstruction de 4 préfabriqués et des ateliers incendiés. Le reste suivra dès l’ouverture de l’appel d’offres.

 

Eglise Saint Pancrace

Les plafonds de l’autel en faux appareillage sont réalisés. Il est actuellement procédé à la fixation de la peinture de la fresque après visite et accord du conservateur des Beaux-Arts.

 

Espace coworking 

Les démolitions intérieures de l’espace coworking réalisées par l’entreprise Medina sont quasiment terminées. Les travaux au rez-de-chaussée se terminent et sont en cours à l’étage. Les électriciens d’Apagelec s’apprêtent à câbler. Le couvreur renforce la charpente de la toiture par deux fermettes. Il sera procédé à la déconstruction des cheminées sur le bâtiment principal. Le planning des travaux est respecté.

 

Aménagement et extension de la Villa Chantoiseau

Les travaux vont commencer la semaine prochaine par l’installation de panneaux rigides pour clôturer le chantier. Une grue sera montée et installée dans l’allée Macé qui sera interdite à la circulation piétonne pendant la durée des travaux.

 

Construction d’un hôtel-restaurant

Le cabinet d’architecte retenu est Godart et Roussel. La présentation de l’esquisse du futur hôtel est prévue courant octobre.

 

Cinéma

Le cabinet d’architecte retenu est Grima et Loussouarn. La présentation de l’esquisse du cinéma est prévue aussi en  octobre.

 

Réseau eau potable

Les travaux d’adduction d’eau potable au Vieux-Migennes sont terminés. Les tranchées des rues Bauribaux, Descartes, Michelet et de la Place Gambetta, ont été comblées et recouvertes d’un enrobé.

 

Travaux achevés :

Les travaux de voirie suivants sont achevés :

  • rue Paul Bert avec le réaménagement d’un trottoir de la gare au pont carré,
  • la reprise de chaussée au carrefour Jean Bouin-Coubertin et aux entrées Sycavil et Entrepôts Frigorifiques avec revêtement en béton bitumineux.
  • RD 177: construction d’une voie piétonne et cycliste avec revêtement en béton bitumineux séparée par une lisse bois.

 

Travaux en cours :

 

Le cimetière étant devenu trop « étroit », nous avons décidé de l’agrandir pour créer de nouvelles places.

Il est ainsi actuellement procédé aux travaux de terrassement de l’extension pour l’aménagement du parking et des allées du futur cimetière. Les travaux de maçonnerie débuteront vers la mi-octobre. Le réseau d’éclairage public est posé, les candélabres le seront dans 4 à 6 semaines.

 

Programme de voirie 2017:

Les travaux de réaménagement de la rue Pasteur sont en cours, ils concernent la pose de bordures coulées sur tout le linéaire de la voie, la réfection d’un trottoir avec revêtement bitumineux et d’un autre avec revêtement en concassé calcaire type sablé, puis la chaussée sera refaite complètement.

 

Ensuite, viendra le réaménagement de l’avenue du Port du côté de la pizzeria pour créer des places de parking officielles et sécurisées. Pour ce chantier, il faut abattre les tilleuls. Le programme se terminera par les abaissements pour passages PMR et quelques reprises d’affaissement de voirie rues Aristide Briand, Maurice Ravel, Anatole France et Albert Camus.

 

Évènements passés et à venir

 

Évènements passés :

 

  • nous avons accueilli au stade Lucien Masson le 11 juillet dernier le match amical AJA – Créteil Lusitanos. Le match s’est soldé par un match nul 1-1. Bravo aux organisateurs (les supporters de la section football de l’ASUCM football) et aux agents de la CCAM qui font que nos pelouses sont d’une si grande qualité.

 

  • Les trois soirées musicales ont rencontré un beau succès à l’Eglise du Christ Roi (compte tenu des travaux en cours à l’Eglise Saint Pancrace. Merci au Père de Backer d’avoir accueilli ses concerts dans son Eglise et bravo aux organisateurs : Danièle BOUTAULT et le service culture de la Ville.

 

  • Nous avons célébré le 22 août le 73ème anniversaire de la Libération de Migennes. Nous réfléchissons à une nouvelle organisation l’année prochaine : plus festive et plus au cœur de la Ville.

 

Evènements à venir :

  • Le 2ème salon culinaire et artisanal, qui se déroule ce week-end, avec près de 65 exposants et des animations variées. La 1ère édition revisitée avait 33 exposants. L’inauguration a lieu samedi à 11h.

 

  • Le 11ème salon du livre est organisé le dimanche 15 octobre de 10h à 18h30 à la salle des sports. Au programme : 70 écrivains, 20 éditeurs, 6 libraires, des ateliers créatifs, une dictée à 14h, des dédicaces. Les invités d’honneur sont : Pierre Douglas ( journaliste et chansonnier) / Evelyne Dress (actrice, réalisatrice, productrice et écrivain) / Lionel Olivier (écrivain, auteur de roman policier) / Isabelle Alonso (féministe, romancière et chroniqueuse radio – TL) et Raymond Poulidor (champion cycliste). Venez nombreux !

 

  • Le traditionnel repas des anciens le 22 octobre 2017 à 12h00 à la salle J. Brel. L’animation musicale est assurée par la formation Jean-Philippe HERBIEN.

 

Collectivités territoriales : le blues de la rentrée ! La communication est une chose, la réalité une autre.

Tribune parue dans le magazine Migennes, ma Ville d’octobre 2017.

Le 17 juillet dernier, à l’occasion de la conférence des territoires, le Président de la République a déclaré vouloir placer les relations entre les collectivités locales et l’exécutif sous le signe « de la confiance et du respect réciproque ».

Pourtant, trois jours plus tard, un décret a été publié afin de détailler les réductions d’enveloppes des différents ministères. La politique de la Ville est notamment concernée et se voit amputée de 11% de son budget : 46,5 millions d’euros sur un budget total initial de 411 millions d’euros. Cela se traduit très concrètement pour notre Ville, qui dispose d’un quartier prioritaire (Pompidou-Ravel), par une baisse de 5 000 euros de l’aide accordée par l’Etat au « Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité » (CLAS).

Quatre jours plus tard, une autre mauvaise nouvelle s’est ajoutée : un décret a été pris pour annoncer la décision du Gouvernement de supprimer 300 millions d’euros de dotations destinées aux collectivités locales. Initialement alloués aux investissements, ces crédits supprimés ne profiteront donc pas à l’économie locale, pénalisant ainsi les entreprises et l’emploi. N’oublions pas que les collectivités locales réalisent 70% de l’investissement public, qui lui-même représente un peu plus de 16% de l’investissement total en France.

Autre mauvaise nouvelle annoncée cette fois à la rentrée : la diminution du nombre de contrats aidés. Des contrats aidés qui sont utiles pour les personnes éloignées de l’emploi et pour les collectivités locales, même si nous savons qu’ils ne sont qu’une solution partielle et perfectible au chômage.

Comme l’explique l’Association des Maires de France : « Les conséquences d’une telle situation pourraient s’avérer désastreuses pour la gestion quotidienne des services publics ».

Après l’annonce de la suppression progressive de la taxe d’habitation pour 80% des Français et de la   poursuite de la baisse des dotations aux collectivités locales (moins 13 milliards d’euros sur la durée du quinquennat), nous demandons, à l’instar de nombreuses autres collectivités locales, que l’exécutif national respecte les élus locaux et se concerte avec eux avant toute décision impactant les décisions locales.

La communication est une chose, la réalité une autre !

 

Une demande de renouveau dans un contexte d’essoufflement démocratique

Tribune parue dans le magazine Migennes, ma Ville de juillet 2017

 

Débutée le 23 avril, la séquence électorale s’est terminée le 18 juin avec le deuxième tour des élections législatives. De manière cohérente, les Français ont souhaité donné une majorité absolue LREM-Modem à l’Assemblée Nationale au nouveau Président de la République, Emmanuel Macron, qui a bénéficié d’une forte aspiration au renouveau.

Dans notre Ville, le nouveau Président de la République est arrivé en tête au second tour des élections présidentielles avec près de 57% des suffrages exprimées (1 559 voix). Lors des élections législatives, André Villiers, le candidat UDI-LR et Jean-Yves CAULLET, le candidat LREM se sont partagés un nombre identique de voix (643 voix chacun), une première pour un scrutin dans notre commune.

Face au choix de la continuité incarnée par le député socialiste sortant (et malgré sa nouvelle étiquette LREM de circonstance), les électeurs de la deuxième conscription ont fait le choix d’André Villiers afin de les représenter à l’Assemblée Nationale. Nous souhaitons tous nos vœux de succès à notre nouveau député afin qu’il fasse entendre à Paris la voix de nos territoires ruraux et de nos communes.

Alors que certains commencent déjà à tirer des enseignements du premier tour des élections législatives pour de futures échéances, montrant plus leur intérêt pour les campagnes électorales que pour la gestion de notre commune, nous voudrions évoquer un phénomène que nous estimons inquiétant : l’abstention croissante.  Lors des deux scrutins organisés, la participation dans notre Ville s’est progressivement érodée, comme dans le reste du pays, atteignant des records historiques :

  • 70,8 % au 1er tour de la présidentielle
  • 69,2% au 2ème tour de la présidentielle,
  • 44% au 1er tour des élections législatives,
  • 35% au 2ème tour des élections législatives.

Au second tour des élections législatives, l’addition des votes blancs et nuls a atteint 18% à Migennes.

Est-ce le signe d’un essoufflement démocratique ou bien de l’absence de candidats incarnant le renouvellement que vous attendiez ?

Après cette longue séquence électorale, nous jugerons le nouveau gouvernement sur son action concrète et nous lui souhaitons de réussir pour le bien de notre pays et de nos communes.

Page 1 sur 111234510Dernière page »